A la veille de la rencontre qui opposera la Juventus à l’AC Milan, Max Allegri a répété lors de la traditionnelle conférence de presse que si ce match était aussi important, c’est avant tout parce que, malgré les bons résultats de la Vieille Dame en Europe, la priorité reste pour lui de remporter le championnat.

Hommage

«Mes pensées vont, aujourd’hui, aux victimes de l’explosion dans le port de Livourne et à leur famille, ainsi qu’à Emiliano Mondonico. Cet homme a donné l’exemple, a vécu le football avec passion et simplicité»

Forme de l’équipe : le retour de deux cadres, et une bonne nouvelle concernant Bernardeschi

«Chiellini va bien, Cuadrado sera à disposition demain et démarrera sur le banc. Petit à petit, nous récupérerons tout le monde. Si nous arrivons en finale de la Ligue des champions, cela signifie que nous jouerons un match tous les trois jours jusqu’au 13 mai, il est donc fondamental que tout le monde soit à disposition».
«Bernardeschi n’aura pas à être opéré. Il s’est entraîné, et la semaine prochaine il rejoindra l’équipe. Quant à Sandro, il faudra évaluer sa disponibilité pour demain».
«Höwedes est disponible, il travaille avec l’équipe et entrera lorsque ce sera le bon moment. Avec l’équipe nationale, il pouvait jouer en défense centrale, en tant que latéral droit et gauche».

Quelques indices sur la formation probable

«Lichtsteiner devrait jouer demain. De Sciglio est rentré et a déjà fait deux matchs. De plus, Stephan est un joueur important, professionnel et ce même lorsqu’il entre pour seulement 5 minutes. Tout le monde devrait prendre exemple sur lui».

«Buffon jouera demain». 

«Chiellini jouera demain. Le match de demain est important et ce n’est pas parce que nous serons privés de Benatia contre le Real que cela doit changer quelque chose.

Le Milan, un adversaire de prestige

«Nous sommes encore irrités par les deux points laissés à Ferrare. Le Milan a gagné huit fois et concédé deux nuls durant les dix derniers matchs. Ils ont gagné les cinq derniers matchs, et ça reste, de toute manière, un Juventus-Milan. Le match sera équilibré, comme toujours. Il s’agit d’une équipe technique à qui Gattuso a donné une discipline et du caractère».

Priorité au championnat : un match à remporter coûte que coûte

«Si la trêve changera quelque chose? Nous entrons dans une période décisive, nous ferons donc un grand match tout en ayant beaucoup de respect pour le Milan».
«Je ferai jouer Chiellini en défense, malgré l’absence de Benatia contre le Real. Ceux qui seront disponibles mardi joueront, ceux qui ne le seront pas ne joueront pas, c’est aussi simple que ça. Ce qui compte, c’est le présent, c’est demain».
«Ce sera un match difficile après lequel nous risquons d’avoir un point de retard sur le Napoli qui lui est en train de réaliser un championnat extraordinaire. Son objectif, c’est clair, c’est le championnat. Ils savent très bien que le remporter la saison prochaine sera encore plus difficile. C’est pour nous un gros défi et notre objectif principal».

Ligue des champions : une étape compliquée, mais inévitable

«Nous penserons au Real à partir de lundi. Je le dis et le redis, nous jouerons contre celle qui, avec le Barça, est actuellement la meilleure équipe au monde. Si nous devons avoir l’ambition de les battre, l’objectif reste le championnat, que ce soit bien clair. La Ligue des champions est faites d’épisodes, de chance, et il n’y a pas le temps de se rattraper».

«Nous ne jouons pas seulement pour participer, mais il faut être réaliste, nous jouons contre la meilleure équipe du monde. Nous devons être ambitieux. Quand les tirages ont eu lieu, tout le monde disait, -oui, mais le Real…- d’accord, donc tu joues un quart de finale de Ligue des champions et tu pensais rencontrer la Canovese ou je ne sais quelle autre équipe…Non parce qu’une fois j’ai cité le Collesalvetti et le maire m’a écrit juste après…Mon dieu. Ben, la Canovese, je ne sais pas».

Des retrouvailles particulières

«Je crois que pour Bonucci, ce sera une soirée particulière. Leo a beaucoup donné à la Juventus et inversement. Cet été, il a fait un choix, il a voulu changer d’air et il a sûrement ses raisons même si j’admets que je ne m’y attendais pas du tout. Je crois qu’il restera toujours dans le cœur des supporters de la Juventus. Il est toujours très lié à Buffon, Barzagli et Chiellini. Cette défense est historique».

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here