Juventus-Bayern aura été un match riche en émotions. Dominée par le Bayern puis menée 2-0, la soirée s’annonçait longue pour les hommes de Massimiliano Allegri. Mais, alors qu’on les imaginait au fond du trou, les bianconeri se sont réveillés et ont réussi à revenir à hauteur du Bayern. C’est ce réveil que Max veut avant tout retenir : « L’équipe a fait un beau match : nous devons repartir de cette seconde période mais il faudra bien regarder et analyser la première période » a-t-il confié après le match.

La seconde période change effectivement la donne et rétablit les chances de qualification de la Vieille Dame : « Nous avons eu la possibilité de jouer mieux techniquement, lors des relances, et nous avons eu des occasions importantes. C’était un test pour voir si nous étions à la hauteur de ce genre de matchs. En seconde période, nous avons eu ce que nous méritions pour l’attitude plus agressive. Maintenant, pour passer le tour, il faudra gagner un match et nous devrons le faire à Munich ».

Les changements d’Allegri ont fait la différence hier soir : « L’entrée de Sturaro était nécessaire parce que nous avions besoin de nous infiltrer : Khedira manquait de rythme et Stefano pouvait apporter de la vivacité et de la force au milieu. Mais Morata et Hernanes ont fait un bon match aussi, je suis très content d’eux ».

Massimiliano Allegri a ensuite proposé son analyse tactique de la rencontre : « Pendant un moment, ils ont joué à 10 dans notre moitié de terrain et nous avons bien réussi à les étirer dans la reconquête du ballon. Nous devions être bons pour attaquer les espaces après la récupération. Nous avons eu des situations favorables mais nous n’avons pas su les exploiter à cause du pressing. Il faudra donc améliorer cet aspect et avoir plus conscience de nos moyens : on peut imposer l’un contre un derrière parce que nous avons des défenseurs de très haut niveau, cela nous permettrait de jouer plus haut ».

La Juve a parfaitement su exploiter le moment de faiblesse du Bayern : « Quand ils ont laissé tomber le rythme, on a pris confiance, mis la pression et jouer avec moins de protection devant la défense. Au milieu de terrain, nous avons été très bons et nous sommes revenus, en se procurant même des occasions pour marquer plus de buts. A Munich, nous y croirons, c’est normal d’y croire ».

La Juve ne doit cependant pas laisser retomber la concentration : « Maintenant nous avons le championnat, l’Inter et une finale de Coppa Italia à conquérir. Cette prestation nous donne une grande confiance : avoir des joueurs dans cette forme est très important pour la fin du championnat ».

LAISSER UN COMMENTAIRE