Massimiliano Allegri a participé à la traditionnelle conférence de presse d’avant-match européen. Demain, la Juventus fera son entrée en lice dans la Ligue des Champions avec un statut inhabituel de favoris. Un statut qu’Allegri a vite balayé : « Nous ne cherchons pas à savoir si nous sommes favoris ou nous ou si nous pouvons aller jusqu’au bout de ce tournoi. Nous pensons au match de demain. D’abord parce que gagner signifierait poser les bases de la qualification, qui est notre premier objectif de la saison, idéalement avec la première place. Et puis le match de demain cache de nombreux pièges. Séville est une équipe qui a beaucoup changé depuis que nous l’avons rencontrée : à l’époque leur force était le jeu défensif était leur force, aujourd’hui ils défendent en attaquant. De plus, ils ont de l’expérience internationale comme le montrent leurs trois victoires en Europa League ».

Mais après des investissements importants et peu départs, Allegri ne peut plus se cacher, la Juve vise la victoire finale : « Nous sommes probablement dans le groupe des équipes qui peuvent aller au bout, avec le Bayern, le Barça, le Real et City. Mais je le répète : nous devons d’abord être concentrés sur notre parcours en poule, à commencer par le match de demain. Ensuite, au mois de mars, c’est un autre tournoi qui commence. Il faudra voir l’adversaire qu’on y trouvera et il faudra surtout arriver à cette période dans la meilleure forme physique et mentale. Les faits de jeu auront aussi leur importance ».

Le mister a déjà révélé deux titulaires pour ce premier match contre Séville : « Evra sera titulaire, tout comme Buffon. J’ai seulement un doute au milieu de terrain, avec cinq joueurs à disposition. je dois décider en fonction du match, il y a des joueurs qui ont joué avec leurs équipes nationales… Pjanic et Asamoah ? Je dois encore voir. Peut-être qu’ils joueront tous les deux, peut-être qu’un seul jouera (sourires) ».

Buffon : « Garder les pieds sur terre »

Gianluigi Buffon accompagnait naturellement le mister. La Ligue des Champions n’est pas qu’un objectif cette saison, c’est plus que cela : « C’est un rêve, qui n’est pas seulement le mien. C’est aussi celui de tous les joueurs, la société et tout l’environnement de la Juve parce que ça fait presque depuis le début de ma carrière qu’elle n’a plus gagné la coupe. Cette année, nous avons une mentalité différente et je crois que le fait que les experts disent que la Juve est parmi les favoris, la finale de 2015 et le huitième de l’année dernière nous font comprendre que nous avons atteint un très haut niveau de compétitivité. Et la campagne de recrutement nous a renforcé encore plus ».

Le capitaine invite à ses coéquipiers et les tifosi à ne pas s’enflammer : « Nous savons que pour pouvoir reproduire un parcours important, il faut garder les pieds sur terre et beaucoup d’humilité parce qu’ici, le niveau est tellement élevé qu’aucune équipe débute cette compétition avec la certitude de gagner. Les pièges sont à tous les coins de rue. Nous avons beaucoup d’enthousiasme et d’envie de commencer mais nous ne pensons pas être favoris. Nous sommes simplement une très bonne équipe qui a beaucoup progressé et qui s’est renforcée grâce à un bon mercato ».

A 38 ans, Buffon est désormais bien habitué à ce type de rendez-vous : « L’expérience est importante, surtout dans les premiers matchs parce que tu connais déjà des émotions de ce type, tu sais ce qui t’attend et comment maîtriser le stress. Mais l’insouciance et la qualité technique des jeunes peuvent être une valeur ajoutée au cours du tournoi« .

LAISSER UN COMMENTAIRE