La Juventus se prépare à recevoir le Torino en Coppa Italia. Lors de leur dernier affrontement, les bianconeri avaient infligé un cinglant 4 à 0 à l’ennemi granata. Mais Massimiliano Allegri s’attend cette fois à un match plus difficile : « Les précédents ne comptent pas beaucoup dans ces cas parce qu’un Derby est toujours un match à part. Le Torino a une grande envie de revanche et pour eux, la Coppa représente aussi une opportunité pour atteindre l’Europe. Mais nous devons gagner car la Coppa Italia est un objectif important ».

Contre le Toro, Allegri annonce quelques changements « mais pas trop non plus. Je déciderai après le dernier entraînement. Buffon, Cuadrado et De Sciglio ne seront pas là. De Sciglio a travaillé à part et nous verrons s’il sera disponible contre Cagliari. Gigi et Juan sont aussi proches du retour. Je dois voir si j’alignerai Lichtsteiner ou Sturaro en tant que latéral. Rugani pourrait jouer, tout comme Marchisio. Dybala sera aussi du match mais je ne sais pas s’il jouera seul en pointe ou s’il sera associé à Mandzukic ou Higuain. L’un des deux sera au repos. Douglas Costa et Bernardeschi sont en ballottage. Je suis content de la forme de Federico, à la fois au niveau physique et mental. Ce sera un joueur important ».

Malgré ces changements, Allegri attend une attitude irréprochable de la part de son équipe : « Il est certain que pour se qualifier, on ne peut pas se permettre de reproduire la prestation de Vérone. Demain, nous devons passer le tour et ensuite gagner contre Cagliari. Nous n’avons plus le droit à l’erreur en championnat car nous devons rester dans le sillage du Napoli jusqu’à notre confrontation directe. Le championnat se jouera ensuite, et s’il y avait un écart, ça deviendrait difficile puisque pour le moment, le quota de points pour le Scudetto est de 96 ».

Des cadres de l’équipe comme Buffon et Chiellini ont récemment reconnu les mérites de leur entraîneur : « Les garçons me félicitent parce que pour la trêve, je leur ai donné huit jours de repos, a-t-il répondu en plaisantant. Les résultats ont été obtenus par les grands joueurs que j’ai eus et par la société qui a construit un effectif de qualité, malgré de nombreux changements au cours des années. Je me sens chanceux parce qu’en dix ans passés en Serie A, j’ai entraîné des champions et des hommes d’envergure, j’ai cherché à faire le moins de dégâts possibles ».

Enfin, la conférence s’est achevée sur le sujet brûlant du moment : le mercato. Gigi Buffon a récemment déclaré que si Donnarumma choisissait de rejoindre la Juve, ce ne serait pas une erreur. Mais pour Allegri, « L’héritier de Buffon est Szczesny et je crois que la société a fait une bonne affaire en achetant un joueur aussi bon et important, un an avant que Gigi ne se retire. En outre, il y a une très bonne entente entre les deux et une estime réciproque, tant au niveau humain que professionnel ».

Quant à Pjaca, « il sera prêté parce qu’il a besoin de jouer. C’est un joueur qui a des qualités extraordinaires et malheureusement, sa blessure a momentanément interrompu sa courbe de progression. Donc il a besoin de trouver une équipe où il pourra jouer avec continuité pour revenir l’année prochaine au meilleur niveau ».

Coté entrées, « Je n’ai rien demandé à la direction parce que j’ai déjà une équipe compétitive, même en comptant le départ de Marko. Les 21 joueurs que nous avons pour les cinq prochains mois sont plus que suffisants ».

LAISSER UN COMMENTAIRE