Après deux matchs sans victoire contre la Sampdoria et le Fc Barcelone, la Juve reçoit Crotone demain soir au Juventus Stadium. Un match qui pourrait voir une révolution tactique puisque ces derniers jours, la presse a beaucoup évoqué un possible retour à trois en défense et une exclusion possible de Mandzukic du 11 probable. La première question de la conférence de presse de Massimiliano Allegri a donc regardé le Croate et l’organisation tactique : « Mandzukic jouera demain, en tout cas s’il va bien. On en fait beaucoup trop sur les stratégies… Evitons tous ces chiffres et essayons de penser à bien faire les choses durant les matchs, quand nous avons la balle et quand nous ne l’avons pas. De toute façon, dans tous les cas nous serons onze. Il faut surtout bien jouer et gagner les matchs. Ensuite, on verra demain comment on se présentera sur le terrain parce qu’aujourd’hui, il y a un nouvel entraînement et ensuite je déciderai. Quelques joueurs seront absents, sûrement Chiellini, Cuadrado et Bernardeschi. Khedira sera au repos et tous les autres seront à disposition ».

Parmi les joueurs à disposition, il y a l’Allemand Benedikt Howedes qui pourrait faire ses grands débuts avec la Vieille Dame : « Hier, il a fait un bon entraînement. Aujourd’hui, s’il confirme ce qu’il m’a montré hier et qu’il n’a pas de problèmes demain, c’est un solution que je pourrais choisir. Une de ses meilleures qualités est la gestion du ballon, il a deux bons pieds et je dirais qu’il a une bonne relance. C’est un joueur qui peut aussi bien jouer dans l’axe d’une défense à trois qu’à droite. Il peut aussi jouer latéral voire ailier s’il fait face à un joueur qui ne déborde pas ».

Depuis qu’il a adopté le 4-2-3-1, Massimiliano Allegri ne change plus de module. Une rigidité qui n’est pas dans ses habitudes. Avec des nouveaux joueurs comme Bernardeschi et Douglas Costa, le moment de revoir le module est-il arrivé ? « Mercredi, nous avons joué avec quatre joueurs devant. La seule différence était qu’au lieu d’avoir un latéral qui poussait, nous avions Barzagli dans les quatre derrière. Dans la construction, nous étions trois mais on peut aussi construire avec un latéral plus offensif. N’oublions pas qu’en trois matchs et demi contre le Barça, nous n’avons encaissé aucun but. Cela signifie que nous avons une bonne structure. Ensuite, évidemment il faudra progresser dans l’occupation du terrain parce que trop de fois, nous manquons de joueur au milieu en phase de possession ».

Depuis qu’il est à la tête de la Juventus, Massimiliano Allegri connaît souvent des problèmes à la même période de l’année. Mais il finit toujours par trouver la solution avec un nouveau module ou en travaillant sur un joueur en particulier. Cette année cependant, le problème semble plus difficile à résoudre. « Le plus important est de maintenir l’équilibre. Il ne faut pas trop en faire quand les choses vont bien et ne pas déprimer quand les choses vont mal. La Juventus n’est pas dans un moment de difficulté. C’est surtout le Napoli qui fait des choses extraordinaires. La Juventus a remporté 31 points et elle pourrait en avoir trois de plus. Mais nous avançons à un rythme élevé pour le championnat. En Ligue des Champions, nous sommes à un pas des huitièmes de finale. Donc quand on dit que la Juventus est en crise et doit changer… Il y a deux ans, quand nous n’avions que douze points, nous étions en grande difficulté. L’année dernière, nous nous sommes déplacés à Florence sans jouer bien mais nous avions sept points d’avance. Nous avons perdu et nous n’avions plus que quatre points d’avance donc j’ai changé parce que l’équipe ne pouvait plus faire mieux avec le système de jeu. Je ne fais des changements que quand c’est nécessaire et que je ne vois plus de marge de progression. Pour le moment, je suis très serein parce que nous pouvons enfin travailler à l’entraînement car nous avons plus de temps pour le faire ».

Monsieur Plus de la Juventus en début de saison, Blaise Matuidi semble avoir perdu sa place de titulaire : « C’est un choix technique et tactique. Il a beaucoup joué dès le début puis il a eu besoin de récupérer. Il y a des joueurs qui ont joué beaucoup de matchs, entre le championnat, la Ligue des Champions et les équipes nationales donc certains ont besoin de repos. Et comme je le dis toujours, il faut arriver au mois de mars avec une bonne condition physique et mentale et surtout en étant bien placés en championnat. Pour le moment, la gestion des joueurs est très importante. Il faut s’assurer qu’ils récupèrent et éviter les blessures. Je dois faire avec les conditions physiques de chacun d’entre eux car ils ne sont pas tous égaux ».

Alex Sandro vit un moment compliqué. Le Brésilien peine à retrouver son niveau de la saison dernière : « Les années ne se ressemblent pas toutes. Donc il y a des moments durant lesquels les joueurs peuvent avoir des moments plus compliqués que d’autres. Mais il redeviendra vite un joueur important parce qu’il n’a pas perdu les qualités qu’il avait en un ou deux mois. Il a fait de bonnes choses, d’autres moins bonnes, il doit juste retrouver une bonne condition physique et mentale. Cette semaine, il a fait un peu mieux que sur les derniers matchs, surtout si on tient compte de la difficulté du match ».

Contre Crotone, la Juve n’aura pas le droit à l’erreur. « C’est un match à gagner. Il faudra faire un match solide et respecter Crotone car c’est une équipe qui repart très bien en contre, sait se défendre et reste toujours dans le match. Donc nous devrons en faire autant parce que trop de fois, nous sommes sortis des matchs contre les petits équipes et nous avons encaissé des buts. Donc c’est un match très risqué et nous sommes obligés de le gagner ».

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here