La Juventus 2016-2017 a joué aujourd’hui son premier match : une rencontre amicale face à la modeste équipe de San Mauro, dont les buts étaient protégés par Neto. Sous les yeux de près de 300 tifosi, la Juve s’est largement imposée, 6 buts à 1 (triplé de Dybala, buts de Pjanic, Padovan, Asamoah) . Miralem Pjanic a pu ainsi jouer pour la première fois avec ses nouveaux tifosi, d’abord dans un 3-5-2 puis dans un 4-3-1-2.

Massimiliano Allegri avait donc de quoi être satisfait après la rencontre : « C’était un bon test, surtout parce qu’il n’y a pas eu de blessés. La préparation se déroule parfaitement. Pjanic ? Il n’y avait pas besoin d’attendre le test d’aujourd’hui pour savoir que c’est un garçon qui connait parfaitement le football. Peu importe où il joue, il est bon et aujourd’hui c’est un test réussi pour lui comme pour le reste de l’équipe« .

La Juve s’envolera bientôt pour la tournée australienne mais sera privée de tous ses internationaux. Ce sera donc l’occasion d’évaluer le niveau des jeunes sortant d’une saison réussie avec la primavera : « La tournée australienne permettra aux dix joueurs de l’équipe première d’améliorer la forme physique, en participant aux entraînements et en jouant les trois matchs. Pour les jeunes joueurs, c’est évidemment une expérience importante parce qu’ils peuvent se mesurer à des équipes de niveau international et on verra ensuite en revenant« .

Pjanic, Dani Alves et Benatia ont rejoint la Juventus. Le mister a de quoi être ravi de ce mercato qui peut encore réserver de belles surprises : « Je ne parle pas du mercato. La société sait très bien de quoi nous avons besoin. Elle travaille très bien et depuis longtemps. Durant les cinq dernières années, la Juventus a gagné cinq championnat, deux Coupes d’Italie et des Suppercoppe. Il ne manque que la Champions…. Mais n’oublions pas qu’il y a presque un an, la Juventus a joué une finale de Ligue des Champions. Et dans l’histoire de la compétition, seul le Milan de Sacchi a réussi à la gagner deux fois de suite. Cela montre qu’il est difficile de participer à deux finales consécutives. Cette année, nous avons le devoir d’améliorer les prestations sur le terrain et surtout en Ligue des Champions. Mais ce sera difficile parce que c’est un compétition à part, qui te donne peu de temps pour récupérer, surtout à partir de mars. Ce sont des matchs à élimination directe et il vaut mieux y arriver avec une équipe au complet. Il suffit que la veille deux joueurs soient malades, ils ne jouent pas et tu es éliminé. La Champions est tellement lié à des détails alors qu’en championnat, la meilleure équipe gagne toujours. Remporter un sixième Scudetto serait extraordinaire« .

L’attaque de la Juventus change : Morata est parti et Zaza aussi est proche de la porte. « Je n’ai pas parlé à Zaza parce qu’il a participé à l’Euro, dont il a été injustement éliminé, donc je n’ai pas cherché à lui casser les pieds tout comme je n’ai pas cassé les pieds à Barzagli et tous ceux qui ont participé à l’Euro. Zaza est un joueur qui, l’année dernière, a été décisif dans une phase importante du championnat avec le but marqué contre le Napoli. Et les championnats, dans ces moments, se gagnent avec ces joueurs qui ont joué un peu moins. Cela ne veut pas dire qu’ils sont moins importants que ceux qui jouent la majorité des matchs. Au final, pour gagner un championnat dans le football d’aujourd’hui, 13 joueurs ne suffisent plus« .

Roberto Pereyra n’a pas participé à ce test. Il semble très proche de la sortie : « Pereyra travaille, ce matin il aurait pu joueur quelques minutes mais j’ai préfère lui faire commencer un programme personnalisé parce qu’après toutes les blessures de la saison dernière, il en a besoin« .

LAISSER UN COMMENTAIRE