C’est lors de la traditionnelle conférence de presse qu’Allegri s’est exprimé en vue du match qui opposera cet après-midi les Bianconeri de la Juventus à ceux de l’Udinese. Après les efforts fournis mercredi contre les Anglais de Tottenham, la Juventus devra retrouver de l’énergie afin de remporter trois points importants pour la course au Scudetto, qui se fait de plus en plus serrée.

Le point sur les joueurs

«Tout le monde va bien. Alex Sandro et Lichtsteiner sont suspendus tandis que Cuadrado et Bernardeschi sont blessés. Sinon, tout le monde va bien. Cuadrado va se faire examiner aujourd’hui en Allemagne afin d’évaluer sa situation. En ce qui concerne Bernardeschi, il passera un scanner lundi et commencera sa rééducation. Dans une vingtaine de jours, nous saurons s’il devra être opéré. Espérons que non, afin qu’il puisse déjà se préparer à réintégrer l’équipe».

«De Sciglio va bien, il jouera cet après-midi, tout comme Asamoah et Szczesny. Mandzukic va mieux, mais je n’ai pas encore décidé qui entrera sur le terrain que ce soit au milieu ou en attaque».

«Höwedes va bien, il sera certainement utile, même si évidemment il ne peut pas encore tenir tout un match».

Pas d’autre choix que de remporter les trois points

«Nous devons seulement penser à prendre les trois points. Le match sera difficile parce que l’Udinese est une équipe forte physiquement. C’est la troisième qui provoque le plus de faute, elle est très agressive. Nous avons fait pas mal d’efforts dernièrement, nous avons épuisé beaucoup d’énergie, aussi bien mentale que physique. Il y aura certainement quelques changements demain mais nous n’avons pas d’autre choix que de remporter le match. Nous sommes encore derrière le Napoli, les matchs sont de plus en plus importants même s’ils ne sont pas décisifs».

«Il faut garder les pieds sur terre, mais surtout travailler. Et ne pas lâcher, parce que nous ne pouvons pas nous le permettre. L’année dernière, nous avions huit points d’avance alors que cette année, nous sommes deuxièmes. Nous avons du retard».

Une bataille contre le Napoli

«En ce qui concerne les déclarations de Sarri je ne peux rien vous dire, c’est peut être une stratégie, je n’en sais rien. La seule chose que je sais, c’est qu’à ce moment même, le Napoli a 69 points et la Juventus 68. Nous devons jouer et gagner les matchs. Il nous reste 12 matchs avant la fin du championnat, 7 à la maison et 5 à l’extérieur. Le match d’aujourd’hui ne sera pas décisif, mais ce sera un point important du championnat».

«La bataille pour le Scudetto est avant tout un défi contre nous-même. Nous gagnons depuis six ans. Cette année, nous affrontons un Napoli qui réalise une saison extraordinaire. Ils ne jouent plus que le championnat, c’est normal qu’ils concentrent toutes leurs forces dessus. Pour nous, c’est une motivation de plus, ce sera plus compliqué de le remporter».

Merci à nos bandiere

«Les anciens du groupe, comme Buffon, Barzagli, Chiellini, Lichtsteiner ou Marchisio sont importants non seulement sur le plan technique, mais aussi sur le plan professionnel ainsi que dans le vestiaire parce qu’ils sont des points de repère et qu’ils peuvent aider les nouveaux qui ne connaissent pas la Juventus. Ce sont des joueurs extraordinaires».

LAISSER UN COMMENTAIRE