Massimiliano Allegri a tenu aujourd’hui sa traditionnelle conférence de presse à Vinovo en prévision du match de demain soir à 20h45 contre le Genoa.

Il a tout d’abord tenu à rappeler qu’il n’y a pas d’adversaires à sous estimer : « Le Genoa a de bons joueurs et notamment Pavoletti qui est en train de s’affirmer en faisant de très bonnes choses. Jouer contre l’équipe de Gasperini est toujours compliqué car le Genoa donne beaucoup d’intensité au match. Demain nous devons gagner pour ne pas perdre de terrain par rapport au Napoli. » Demain, une victoire permettrait aussi de dépasser le record de 12 victoires consécutives d’Antonio Conte. Mais l’entraîneur actuel repousse les comparaisons avec son prédécesseur : « Ce n’est pas comparable parce qu’Antonio a gagné 3 championnats en enchaînant des records après deux septièmes places. Il a énormément de mérites. Je ne me confronte qu’à moi-même, se remettre en discussion tous les jours est fondamentale. »

L’entraîneur a aussi fait un point sur le mercato qui s’est achevé hier : « Le mercato de janvier peut combler les difficultés de certaines équipes. Heureusement, la Juventus à un effectif de qualité et a récupéré quasiment tous ses joueurs. Nous pensons donc à nous même et surtout à ce que nous devons faire d’ici à la fin. Demain, nous avons un match important et nous devons ramener les 3 points à la maison. » La Juve s’est tout de même montrée active pour bloquer certains jeunes en vue de l’été prochain : « La société s’est bien activée, elle a pris des jeunes pour le futur. Ils ont tous des qualités mais je ne donne pas de noms, notamment parce que je ne les ai jamais entraînés. »

Il a ensuite évoqué le possible turnover qu’il effectuerait : « J’évaluerai entre l’entraînement d’aujourd’hui et celui de demain matin la forme de chacun. L’important est que tous les joueurs soient dans de bonnes conditions car nous avons un autre match dans trois jours. Avoir une équipe qui joue avec une bonne intensité physique et technique sur tous les matchs est fondamental. »

Allegri a ensuite parlé de certains de ses joueurs : « Nous avons trois attaquants disponibles : Morata, Dybala et Zaza. Dans les matchs qui viennent, je les ferai tourner. Dimanche, Zaza n’a pas joué car il avait pris un coup à l’entraînement et j’ai préféré ne prendre aucun risque. Il est à disposition pour demain. Bonucci va bien, comme tous les autres et j’ai fait récupéré Marchisio. Dans les matchs où j’ai la possibilité de faire respirer quelques minutes certains joueurs qui ont joué le plus, je le fais. Hernanes va bien aussi, il a beaucoup progressé. Le rôle qu’il a actuellement lui convient. C’est donc une bonne alternative. Pereyra doit encore s’entraîner, nous devrons au moins lui faire jouer un amical. Donc nous essaierons d’organiser ça, même si il est de retour dans le groupe et va plutôt bien. C’est un retour important. »

Sur la possibilité de voir jouer Cuadrado dès le début de la rencontre demain, il est resté évasif : « Je verrais aujourd’hui. Cuadrado a très bien joué la dernière fois et Lichtsteiner a été très bon dimanche. Avoir tous les joueurs dans de bonnes conditions, aussi bien physiques que mentales est très important. Quand chacun d’eux descend sur le terrain, il sait qu’il doit se surpasser car il sait que sinon celui qui est resté sur le banc au match précédent, peut lui prendre la place. C’est un avantage pour toute l’équipe. »

Il a aussi abordé la marge de progression qu’a l’équipe : « Nous avons une marge de progression. Nous devons garder une bonne organisation défensive mais surtout la vitesse dans l’échange du ballon. Les joueurs s’en sortent très bien. Nous pouvons encore progresser et c’est seulement en s’entraînant et en travaillant bien tous les jours que nous pouvons le faire. »

Il a également répondu à Maurizio Sarri qui, comme Benitez l’avait déjà fait, a pointé du doigt la différence de budgets entre les deux clubs : « Je pense que Sarri doit être content de ce qu’il fait. Il est en tête du championnat, il a des statistiques impressionnantes. Ils ont 50 points et ce n’est pas rien. L’an dernier, nous en avions 53, donc nous avions trois points de plus que le Napoli aujourd’hui. C’est toujours une question de chiffres, donc il est inutile de rester ici à parler de chiffre d’affaire ou de budget : le Napoli est une excellente équipe, elle a une des attaques les plus impressionnantes en Europe, un excellent entraîneur. Donc je crois qu’ils devraient être contents de ce qu’ils sont entrain de faire plutôt que d’aller regarder ce qu’il se passe chez les autres parce que ça n’a absolument aucun sens. Cela dit, je respecte les opinions personnelles de chacun ».

Enfin, un dernier mot sur la double-confontation contre le Bayern qui approche : « Le Bayern a un effectif extraordinaire, ce sera un beau huitième de finale. Nous devons travailler pour y arriver dans la meilleure forme possible. Ensuite, nous pouvons gagner ou perdre. Le départ annoncé de Guardiola ? Ce n’est pas la première fois que les allemands annoncent un nouvel entraîneur six mois plus tôt, donc ce n’est pas une nouveauté. Dommage de ne pas pouvoir jouer tout de suite ? Non, chaque chose en son temps. »

LAISSER UN COMMENTAIRE