A la veille du choc des 8èmes de finale retour de la Ligue des Champions entre le Bayern Munich et la Juventus, Gianluigi Buffon et Massimiliano Allegri ont tenu  leur traditionnelle conférence de presse.

C’est le capitaine bianconero, Gigi Buffon qui a tout d’abord pris la parole.

« Pour passer nous devrons avoir un meilleur impact sur le match, une approche moins nerveuse que lors du match allé et évincer la peur. Puis espérer que les choses tournent un peu en notre faveur. Ils sont certainement les plus forts, leur parcours et leurs grandes victoires de ces 5 dernières années le démontrent. Les meilleurs, nous verrons demain. A Turin, pendant une heure, ils ont été  plus forts et meilleurs que nous. Puis quelque chose a changé et nous avons réussi par mille motivations à rattraper une situation désespérée que peu auraient réussi à remonter. Nous devons repartir de ce point là, du fait que nous sommes une équipe valide et que nous avons les capacités, les qualités et la conviction de pouvoir rendre difficile le passage au Bayern. »

Il a ensuite exprimé sa position sur la situation actuelle de l’équipe, entachée par des blessures de dernière minute : « Sincèrement, je pense que la plupart du temps les équipes que l’on considère comme très fortes et favorites, ont dans leurs rangs 20 à 24 titulaires et que la mentalité, l’harmonie et l’estime du groupe font la différence. Je crois que demain sera le bon moment pour démontrer cela et que sur le court terme on peut palier aux absences, mêmes les plus importantes. »

Le capitaine a également eu quelques mots pour un autre élément capital de l’équipe, Mario Mandzukic : « En ce qui concerne Mario, c’est assurément un modèle de détermination, d’esprit et de collaboration avec l’équipe. Quand on me parle de toutes ces minutes durant lesquelles nous n’avons pas pris de buts, je pense que c’est grâce à l’équipe qui défend bien, pas seulement les défenseurs, et qui donne tout pour faire en sorte que les autres ne marquent pas. Quelqu’un comme Mario est notre premier défenseur. Il est de ceux qui font de chaque instant, une raison pour s’investir totalement pour le groupe et mettent tout leur cœur afin de surmonter les obstacles, quelque soit la situation. »

En Italie, on parle beaucoup des 926 minutes durant lesquelles le gardien n’a pas encaissé de but, mais la situation est bien différente en Ligue des Champions où il est beaucoup plus rare et difficile d’obtenir de tels records. Gigi l’explique facilement : « Je pense que c’est vrai, mais si on se penche sur les buts pris par la Juventus en Champions entre les 8èmes de l’année dernière et de cette année, elle n’en a pris que très peu par rapport aux autres équipes d’Europe, cela signifie que le niveau est très haut. C’est pour cela qu’il est difficile en Europe de réussir à faire un parcours de 7, 8 ou même  9 matchs sans prendre de buts. On joue toujours contre des adversaires qui ont des compétences techniques très élevées et qui peuvent marquer un but à chaque instant. Ces chiffres montrent que dans la phase défensive, la Juventus est parmi les premières équipes d’Europe. Nous sommes donc forts et nous avons du mérite. Ce 8ème vaut une finale. La Juve doit démontrer qu’elle est à un haut niveau. »

C’est ensuite l’entraîneur, Massimiliano Allegri qui a répondu aux questions des journalistes.

« Nous devrons par-dessus tout faire une grande prestation, demain, il ne faudra pas penser mais seulement faire. Nous penserons au résultat à la fin. Nous savons que nous aurons en face de nous une équipe qui dans les 60 à 70% des cas contrôle les matchs, cependant ils ont aussi des points faibles, comme l’a démontré le match allé. »

Il a fait un point sur les grands absents de ce match : « Je tiens à préciser que je regrette vraiment de ne pas avoir Dybala, Marchisio et Chiellini. En ce qui concerne Dybala, heureusement, il n’a pas de lésions musculaires et j’ai décidé de le laisser à Turin car trop forcer demain aurait pu avoir des répercutions sur la fin de saison. Notre effectif peut se permettre des absences. Demain c’est un match unique, qui jouera importe peu, l’important est comment nous jouerons, avec quel état d’esprit. Bien entendu, les caractéristiques des joueurs qui seront sur le terrain nous donnerons des avantages. »

Max Allegri a ensuite abordé à son tour le cas de Mario Mandzukic et celui d’Alvaro Morata : « Pour Mandzukic, je vérifierai encore demain, mais il va bien. J’ai entendu parler d’absence et de drame. Mais quel drame ? Bien sûr que je regrette que les absents ne soient pas avec nous et je suis triste pour eux. Cependant, qui sera présent sur le terrain demain fera un grand match, j’en suis sûr. En ce qui concerne Morata, il progresse sans cesse, il est très en forme en ce moment, ce serait dommage de se priver de lui. »

En ce qui concerne la composition de l’équipe, celle-ci n’est pas encore décidée : « Je n’ai pas encore décidé donc je ne pourrais pas vous dire si Hernanes jouera ou pas. Nous avons plusieurs solutions à notre disposition, tout dépendra de si Mandzukic joue, si Zaza joue, ou un seul des deux. Nous verrons demain matin. La nuit porte conseil. »

Enfin, l’entraîneur a rebondis sur les paroles de Guardiola en conférence de presse avant lui, sur le fait que le plus grand risque est de ne pas en prendre : « Quand on joue un match contre une équipe plus forte sur le papier et favorite pour la Champions, il faut être bon sur les deux matchs. Ce match est une finale qu’il faut gagner ou au moins arriver à 3-3. Nous devrons prendre des risques autant qu’eux. Nous devrons faire un match d’une excellente qualité sur le plan technique et sur le plan défensif car nous affronterons une équipe très forte sur le plan offensif. La Juventus qui sera sur le terrain demain aura toutes les caractéristiques et les qualités nécessaires pour jouer ce match. Je ne pense pas que le Bayern nous sous-estimera, nous devrons faire une grande prestation et il faudra aussi un petit peu de chance, mais ils auront dans tout les cas un grand respect car dans un match tout peut arriver. »

Les mots d’ordre pour cette rencontre sont donc tous trouvés pour Allegri : « La Juventus fera un grand match, complètement différent de l’allé. Nous devrons rester concentrés durant tout le match, sans même penser un instant, sans que rien de ce qui peut arriver pendant le match ne nous atteigne. Il ne devra pas y avoir de tension supplémentaire que celle d’un 8ème de finale de Champions, je l’ai dit aux joueurs, ce match doit se jouer en totale sérénité, en étant très lucides, notamment dans les phases offensives. C’est un 8ème et il est dommage qu’une des deux équipes sortent à la fin, espérons que ce soit eux. »

LAISSER UN COMMENTAIRE