Un petit point. C’est tout ce dont la Juventus a besoin pour obtenir demain soir, à Rome, un sixième Scudetto consécutif. Pour cela, les bianconeri devront battre leur dauphin : l’AS Roma. Pour Massimiliano Allegri, présent aujourd’hui en conférence de presse, « ce ne sera pas facile car il s’agit d’un match entre deux équipes de haut niveau. Ce sera une très belle rencontre au niveau technique et sportif mais aussi pour les émotions qu’elle offrira parce que les deux équipes doivent encore atteindre leurs propres objectifs. Il faut féliciter la Roma et le Napoli qui ont fait des choses extraordinaires dans un championnat difficile comme la Serie A ».

La Juve va jouer une grande partie de sa saison en 4 jours à Rome. D’abord le scudetto, ensuite la Coppa Italia, qui se jouera mercredi soir. Le tout arrive dans un moment d’enthousiasme pour la Juventus, qui vient de valider sa qualification en finale de la Champions League : « C’est un beau moment, savourons le. Il faut féliciter les garçons mais pour le moment nous n’avons rien gagné. Demain, et pour la première fois, nous pouvons gagner le Scudetto sans que cela dépende des résultats des autres. Si nous serons bons, nous y arriverons. Sinon, sans se prendre la tête, nous nous concentrerons sur la finale de Coppa Italia. Nous avançons un pas à la fois… Nous penserons plus tard à la Champions League. Ce sera une expérience complètement différente par rapport à celle de 2015, quand nous avons atteint la finale sans que personne ne s’y attende. Nous préparerons ce match quand le moment sera venu et ce ne sera pas tant une question tactique mais plutôt mentale. Il faudra la bonne approche et la conviction de pouvoir la gagner. Le Ballon d’Or pour Buffon ? J’ai lu qu’en cas de victoire en Ligue des Champions, il pourrait le gagner. Il le mériterait indépendamment de cela, pour ce qu’il a fait et ce qu’il continue de faire ».

A Rome, la Juventus sera privée de deux de ses milieux, et pas n’importe lesquels : Marchisio et Khedira, aux prises avec des problèmes musuclaires, seront sur le flan. Allegri n’est pas inquiet car « il n’y a pas de carences au milieu : nous avons Rincon, Lemina, Sturaro… Marchisio et Khedira sont indisponibles mais nous espérons récupérer Claudio pour mercredi. En général, et c’est grâce aux joueurs et à la société qui a construit cette équipe, nous pouvons changer entre cinq et huit joueurs d’un match à l’autre. Benatia ? Demain il jouera et je suis très content pour son rachat parce que cette année, il a eu quelques problèmes avec des blessures mais c’est un joueur extraordinaire et je crois que la Juve a une des meilleures défenses d’Europe ».

Enfin, il a eu quelques mots pour son prédécesseur, Antonio Conte, sacré champion d’Angleterre hier soir avec Chelsea : « Il faut le féliciter parce que gagner dans un championnat nouveau et difficile n’était pas simple. Les entraîneurs italiens à avoir gagné à l’étranger sont nombreux parce que notre école est excellente et dans notre championnat, les joueurs aussi progressent. Nos entraîneurs montrent qu’ils sont préparés et méticuleux dans la construction de la phase tactique et la mise en place du jeu ».

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here