Massimiliano Allegri a aujourd’hui tenu la traditionnelle conférence de presse d’avant-match à quelques heures du deuxième Derby d’Italia en l’espace de 3 jours. L’objectif demain sera différent : atteindre la finale de la Coppa Italia. La Juve est bien partie pour le faire puique elle s’est largement imposée à l’aller (3-0) : « Demain, il faudra quitter le terrain en ayant conquis la finale. Et le mieux pour le faire, c’est de gagner parce que perdre n’est jamais une bonne chose, même si tu te qualifies ».

Atteindre la finale pour la deuxième fois consécutive serait exceptionnel: « La Juve ne joue plus la finale de la Coppa deux années de suite depuis les années 60, ce serait un exploit historique ». Mais pour cela, il faudra se qualifier. Et pour le mister, rien n’est acquis : « L’Inter, il y a plusieurs années, a déjà renversé un 3-0 en Coppa. Ils joueront un match d’attaque, ils sont doués techniquement surtout leurs avant-centres, le rendez-vous de demain sera un test important pour tous. Il faudra de la conviction et surtout il faudra marquer des buts ».

Il a ensuite donné des indications sur la formation : « Demain, on pourra se fier à Zaza et Morata en attaque. Pour le reste, je dois voir comment vont les joueurs à l’entraînement. Je laisserai probablement ceux qui ont le plus joué souffler, notamment parce que tout le monde est prêt et parce que c’est juste qu’ils aient l’occasion de jouer. Barzagli pourrait être laissé au repos. Evra sera absent parce qu’il ne rentre que ce soir après avoir été absent pour des raisons familiales. Pereyra pourrait être du match, selon le module que nous utiliserais. Et Marchisio aujourd’hui passera un test avec l’équipe et si il va bien, il sera à disposition ».

La Juve avait forcément un œil sur Florence hier où le Napoli a été tenu en échec par la Fiorentina. La Juve dispose ainsi d’une avance de trois points sur son dauphin : « Le résultat d’hier nous est favorable mais il n’y aura pas d’échappées. Le Napoli est toujours là, la Fiorentina et la Roma peuvent revenir. Je lis ici et là que la Juve aurait déjà gagné le championnat, mais si c’était comme ça, alors dimanche nous irions juste célébrer cela. Mais nous devrons rester concentrés tant que la mathématique n’aura pas dit que nous avons gagné. Gare à ceux qui pensent que nous sommes déjà champions, tout reste à jouer ».

LAISSER UN COMMENTAIRE