Massimiliano Allegri n’a qu’un regret après la grande rencontre disputée par la Juventus : « Cette dernière balle ». Le mister a ainsi expliqué devant la presse que la Juventus n’a « pas bien géré le dernier ballon, nous aurions pu jouer de manière différente pour ressortir la balle mais cela faisait quelques minutes que nous nous reculions, nous n’avions pas de joueur dans leur moitié de terrain et du coup, leurs deux défenseurs centraux étaient dans notre camp. Cela leur a permis d’intensifier l’action ».

Malgré la déception, l’analyse de l’entraîneur bianconero reste lucide : « Le football est fait d’épisodes, c’est sa beauté : nous avions la balle en première période pour mener 3-0, et puis même en prolongations nous aurions pu marquer à plusieurs reprises. La lucidité dont je parle ne concerne pas seulement la phase défensive, mais aussi les séquences offensives ».

En première période, la Juve s’est pourtant montrée réaliste : « Nous avons contraint le Bayern à faire un exploit. Mener de deux buts ici n’était pas simple. Nous avons disputé ce match avec une grande personnalité, et nous étions vraiment à un pas de la qualification. Cela dit, c’était un test important pour une nouvelle équipe. Se mesurer comme ça à une grande équipe et mener à la fin de la première période est un motif de satisfaction ».

La Juve n’a pas le temps de pleurer cette défaite, elle doit maintenant penser au championnat : « Nous avons le derby, pour nous le championnat est très important. Donc même si nous sommes tristes, nous devons tout de suite nous remettre au travail ».

Comme il le fait après chaque match, le Mister y est allé de son commentaire sur Twitter :

« Nous avons été grands mais pas assez : maintenant, il n’y a pas le temps pour la déception et les larmes. Des objectifs importants nous attendent ».

LAISSER UN COMMENTAIRE