Andrea Barzagli a accordé aujourd’hui une interview à Tuttosport. L’occasion pour lui de revenir sur le moment de forme dans lequel il se trouve actuellement mais aussi de parler de son futur qui sera encore teinté de bianconero pour quelques temps.

Vous attendiez-vous à une carrière comme celle là en signant à la Juve en 2011 ?

« J’ai pensé que c’était l’occasion de ma carrière, celle que j’aurais espéré avoir avant. J’avoue qu’en 2006, après le Mondial je rêvais d’aller dans une grande équipe : mais ce n’est pas arrivé. Ou on ne me pensait pas à la hauteur ou les occasions ne sont pas venues. Quand la Juve est arrivée avec sa proposition je me suis remis en question pour essayer de voir si je pouvais rivaliser encore dans le haut niveau et je me suis prouvé que je pouvais le faire. Mon seul regret est d’avoir cet âge là maintenant. J’aimerais avoir quelques années de moins pour pouvoir rester plus longtemps dans cette Juve. »

La plus grande satisfaction pour vous est de terminer cette saison avec le record d’invincibilité de la défense ou la victoire du 5ème Scudetto consécutif ?

« Je tiens aux deux : gagner le 5ème Scudetto serait extraordinaire et nous sommes là, à un pas de le réaliser. Nous entrerons dans l’histoire du club et nous espérons pouvoir continuer comme ça. Avoir aussi le record de l’équipe la plus invaincue, après le record de Gigi, permettrait de conclure une saison grandiose. Je suis un défenseur et j’aimerais de temps en temps avoir quelques records. Ce serait une satisfaction personnelle vu que nous sommes toujours là derrière. »

Quel est le vrai secret d’une défense aussi impénétrable que la votre ?

« Quand je dis que c’est toute l’équipe qui défend, ce n’est pas qu’une façon de parler. Si on regarde les matchs c’est évident. Bien sûr que derrière il faut avoir des joueurs forts parce qu’à la fin, il y a toujours des centres dans la surface qui déclenchent des duels personnels avec l’attaquant. Nous sommes une défense importante, peu importe qui joue : tout notre effectif défensif est très solide et les résultats ont toujours été là. En plus de cela, nous avons Buffon, qui est un gardien qui te donne  de la sécurité. »

Qu’est-ce qu’il manque à la Juventus pour gagner la Ligue des Champions ?

« Je ne pense pas que cela soit seulement une question de chance : nous devons nous habituer à jouer ce genre de matchs. En Ligue des Champions il y a une grande qualité de jeu et les matchs sont beaucoup plus ouverts. C’est une compétition très différente de notre championnat, où il nous arrive de jouer bas en essayant de ne pas prendre de buts. En Champions ce n’est pas comme cela, il faut se défier à chaque instant. Plus nous nous habituons à affronter certaines équipes plus nous pouvons arriver loin. Selon moi, cette année nous avons fait mieux que l’année dernière, même si à la fin nous sommes sortis en 8èmes pour une minute. Si nous étions passés, qui sait ce que nous aurions pu faire. L’important est d’arriver au moins là tous les ans et que chacun de nous élève le niveau. »

Vous préféreriez gagner le Scudetto lundi devant la télévision ou le 1er mai devant les tifosi ?

« Je préfère le gagner ! C’est déjà arrivé que nous le gagnions devant la télévision. Maintenant nous devons penser au match à Florence avec la même conviction, sans excès de confiance. Il y a encore une finale de Coupe d’Italie à jouer ensuite. Si nous arrivons avec la tête ailleurs après deux semaines de festivités, nous risquons de faire une mauvaise finale. »

Avec la Juve, vous êtes proches de la signature du contrat ?

« Pour le contrat tout est en place, il n’y a aucun problème. Cela sera annoncé par le club très bientôt. »

LAISSER UN COMMENTAIRE