16 juillet 2016, après les arrivées de Dani Alves et de Miralem Pjanic, le mercato de la Juventus continue avec l’arrivée de Medhi Benatia dont la présentation officielle à la presse a eu lieu aujourd’hui.

Le défenseur a signé hier un accord le liant à la Juventus jusqu’au 30 juin 2017. Son arrivée a lieu sous la forme d’un prêt effectué auprès du Bayern Munich avec  option d’achat non obligatoire.

Benatia

Voici donc ses premiers mots sous le maillot bianconero en conférence de presse, puis aux micros de Jtv.

Quel accueil as-tu reçu ?

« J’ai été très bien accueilli par les tifosi, les joueurs et la Société. Ils m’ont tous dit que la Juve avait un projet important : continuer de gagner, pas seulement en Italie. Nous avons cet objectif d’être compétitifs aussi en Europe. Cela fait des années que la Juventus a des difficultés pour gagner cette Ligue des Champions et cela reste un objectif pour nous. Je dois donc travailler pour pouvoir commencer cette nouvelle aventure et continuer à gagner. »

Tu as vécu de près la sortie de la Juventus avec la double confrontation face au Bayern. Que manque-t-il à cette équipe pour remporter la Ligue des Champions ?

 « C’était vraiment dommage de jouer un si beau match pour un huitième de finale, que ce soit le Bayern ou la Juve, les deux méritaient d’aller en finale selon moi. Mais le football est comme cela, il y en a un qui doit gagner. Ce match, ce n’est pas que nous l’avons tant mérité, mais nous avons réussit à gagner contre une grande équipe de la Juventus. Ils nous ont mis en difficulté. Selon moi, il ne manque pas grand-chose. L’année précédente, ils sont arrivés en finale, ensuite évidemment face au Barça, c’est forcément difficile. L’objectif est de rester à ce niveau, au niveau de ces grandes équipes, et à mon avis nous pouvons le faire. »

Tu viens du Bayern qui est une grosse puissance. Pourquoi avoir choisi l’offre de la Juve ?

« Le Bayern est une grande Société, ce sont des champions. J’ai eu 2 ans un peu difficiles au niveau personnel, quelques blessures de trop. Déjà l’année dernière j’avais demandé la cession, mais ils n’ont pas voulu, nous avions déjà un dialogue avec la Juve, mais il n’est pas allé à son terme car le Bayern n’était pas d’accord pour me vendre. Cette année j’avais d’autres possibilités mais je savais que maintenant je voulais revenir en Italie. Pour ma famille, le mode de vivre, le championnat, tout. Je me sens plus proche de la mentalité italienne que de celle allemande. C’est ce qui m’a vraiment décidé à revenir. Cette opportunité de la Juve a été un choix naturel, et j’en suis très content. »

Tu viens dans une équipe avec une défense très forte. La concurrence sera forte…

« Tous les grands clubs ont de bons défenseurs. Si j’avais voulu éviter cette concurrence, je pouvais retourner à l’Udinese, où j’avais été bien. Mais ce n’est pas ce que je voulais. Je voulais me remettre en question et je suis vraiment heureux d’avoir des coéquipiers qui sont tous les trois des monstres défensifs : Bonucci, Barzagli et Chiellini, mais aussi Rugani qui sera selon moi le futur de l’Italie, il a beaucoup de qualités. Je ne vois aucun problème à cette concurrence.  Il y aura beaucoup de matchs, je donnerai le maximum quand le Mister me fera jouer. Je ferai ce que je sais faire et je donnerai toujours tout. »

Quel est ton rôle préféré en défense ?

« Je préfère jouer à 4, pour moi c’est plus naturel. J’ai aussi joué à trois en défense centrale à Udine. Je suis à disposition de l’entraineur. Je ne pense qu’à travailler et à me trouver prêt pour quand l’entraineur me mettra en avant. J’ai beaucoup de respect pour ceux qui sont à disposition de la Juve depuis 4-5 ans, ils ont remporté tellement de titres… mais je suis sûr que je peux donner quelque chose. »

 Benatia

Quel numéro de maillot as-tu choisi et pourquoi ?

« J’ai choisi le numéro 4. La raison principale est que le petit prince Pjanic a pris le 5 la semaine dernière. Il restait donc le 4. C’est le maillot qu’avait Montero qui était un grand défenseur et aussi Caceres. C’est un choix naturel, je suis un défenseur, il y avait le 4, je l’ai pris. »

Quelles sont les premiers mots que tu as échangés avec Pjanic ?

« Il m’a dit que j’étais finalement arrivé, car nous en parlions depuis un moment. Miralem est un grand ami, je l’ai connu à la Roma, nous étions tout le temps ensemble : dans la chambre, nous allions toujours ensemble à l’entrainement, nous étions vraiment toujours toujours ensemble. Je suis heureux de retrouver Miralem, c’est un grand joueur et il donnera lui aussi une aide très importante à la Juve. Ils ont fait un choix important en le choisissant, ce sera un joueur important pour cette équipe. »

Quelles sont tes premières impressions sur le Stadium ?

« C’est un très beau stade avec une atmosphère très chaleureuse. Déjà quand nous sommes venus avec le Bayern, sur le 2-0 nous l’avions ressenti. Ces tifosi sont une difficulté pour les adversaires, ils donnent vraiment une force supplémentaire. C’est une chose importante pour continuer à gagner. »

Qu’est ce que tu voudrais gagner avec la Juve ?

« Premièrement, je voudrais remporter la Ligue des Champions. C’est ce qui me manque et qui manque à la Juve depuis 1996. C’est donc devenu l’objectif numéro 1. Mais aussi continuer de gagner en Italie c’est aussi quelque chose d’important car cela fait 5 ans de suite déjà, personne dans l’histoire n’a jamais fait 6, nous pourrions être les premiers et ce serait une grande fierté. »

En attendant de le voir à l’oeuvre sur le terrain, nous souhaitons bienvenue à la Juventus à Medhi Benatia !

LAISSER UN COMMENTAIRE