La nouvelle fait l’effet d’un choc : Leonardo Bonucci souhaiterait quitter la Juventus !

C’est un bruit de couloir qui a commencé à se répandre dans la soirée hier. L’Ac Milan se serait renseigné sur Leonardo Bonucci. L’information a l’air d’une rumeur en bois et n’est pas prise au sérieux. Plus tard, durant l’émission « Calcio e mercato », les journalistes de la chaîne Sportitalia demandent à l’agent de Bonucci, Alessandro Lucci, s’il y a vraiment une chance de voir le défenseur quitter la Juve. La réponse donne des sueurs froides aux tifosi bianconeri : « J’y travaille ».

Ce matin, l’information est à la une des trois grands quotidiens sportifs italiens. Si l’Inter est évoqué parmi ses prétendants, c’est l’Ac Milan qui serait en tête pour accueillir le défenseur international italien. Alors que Leonardo Bonucci a retrouvé la Juventus pour débuter sa préparation ce matin, de nouveaux contacts entre les rossoneri et son agent ont eu lieu. Dans l’après-midi, Marco Fassone, le directeur général de l’Inter, se serait adressé pour la première fois sur le sujet à Beppe Marotta.

L’affaire est donc sérieuse et la politique de la Juventus est bien connue : qui veut partir obtiendra satisfaction. Le calme apparent de la direction est tout de même étonnant. Habituée à avoir un coup d’avance, on peut se demander si cette cession n’est pas prévue de longue date. A en croire les journalistes bien informés, la première offre du Milan s’élèverait à 30 millions d’euros. La Juventus ne demanderait « que«  40 millions d’euros : une aubaine quand on voit les prix pratiqués ces dernières années ! Les rossoneri pourraient inclure De Sciglio dans la transaction pour faire baisser le prix.

Les rapports entre Leonardo Bonucci et Massimiliano Allegri ne sont pas au mieux depuis le clash intervenu au terme du match contre Palerme, le 17 février dernier. Le défenseur avait été immédiatement sanctionné et exclu du déplacement à Porto. Mais, incontestablement, le lien entre les deux hommes s’est rompu, sinon sérieusement dégradé. On avait pourtant pensé que la hache de guerre était enterrée lorsque début juin, Allegri déclarait : « Bonucci doit comprendre qu’il sera le prochain leader du vestiaire de la Juventus« . De plus, malgré de nombreux démentis, les rumeurs d’une altercation entre Leo et Dybala à la mi-temps de la finale de Ligue des Champions reviennent avec insistance. Un élément qui n’a pas l’air d’une coïncidence tant cette envie de départ soudain vers un autre club italien a pris les tifosi par surprise.

La Juventus, elle, n’entend pas se laisser surprendre et évalue déjà ses alternatives. Les bianconeri auraient un œil sur Kostas Manolas. Le défenseur grec de 26 ans a refusé au dernier moment le transfert vers le Zenith Saint-Pétersbourg mais pourrait se lancer tenter par un transfert vers le sextuple champion d’Italie. Autre piste suivie avec attention, celle menant au défenseur de la Lazio Stefan De Vrij. Déjà couverts avec Barzagli, Benatia, Chiellini et Rugani, les bianconeri pourraient aussi anticiper l’arrivée de Mattia Caldara, prêté à l’Atalanta.

LAISSER UN COMMENTAIRE