La défense de la Juventus est une de ses plus grandes forces, cependant avec les blessures de Chiellini et Barzagli, la BBC est mise à mal et seul Leonardo Bonucci demeure, pilier de cette défense. Ce dernier a accordé une interview à la Gazzetta dello Sport sur la suite de la saison, les objectifs, mais aussi la progression des jeunes en Italie.

Nostalgique de ses compagnons de la BBC absents, Bonucci reste tout de même réaliste et objectif sur le jeu de l’équipe : « Je suis objectif, nous ne pratiquons pas un grand football pour l’instant, mais nous sommes en novembre et nous avons encore du temps pour nous améliorer. Ce qui compte maintenant c’est de marquer des points, ensuite en janvier et février nous pourrons nous entraîner sur la continuité et essayer d’apporter quelque chose de plus. »

Le secteur offensif est lui aussi orphelin de Dybala et Pjaca : « Avec les retours de Dybala et Pjaca, le niveau de jeu s’élèvera que ce soit à l’entraînement mais aussi en matchs. Nous ne sommes pas inquiets pour la suite, c’est à nos adversaires de s’inquiéter… »

Le mois à venir s’annonce bouillant avec de grosses échéances tant en championnat qu’en Ligue des Champions : « Nous ne devons même pas penser que nous pourrions ne passer la phase de groupe de Ligue des Champions, c’est notre objectif. Nous avons déjà expérimenté le jeu de Séville, qui met en difficulté tout le monde dans le championnat espagnol, mais nous irons là-bas avec la lucidité juste. Sincèrement, lorsqu’on regarde les autres groupes, arriver premiers ou deuxièmes est vraiment relatif. Il faudra avoir un peu de chance au tirage. Cependant, nous devons être convaincu de nos capacités à arriver en tête. »

Le défenseur a évoqué également les difficultés existantes en Italie pour lancer et faire progresser les jeunes : « En Italie, les choses sont vues de manière erronée. Dans le monde entier, les jeunes jouent et on leur donne la possibilité de progresser. Chez nous, tout est beaucoup plus compliqué : les jeunes ont plus de difficultés à s’exprimer avec continuité, et de ce fait, à supporter les pressions. »

Parfait exemple de cela à la Juventus, son coéquipier en défense, Daniele Rugani : « Si Rugani continue à jouer autant avec la Nazionale, il a de bonnes probabilités de jouer avec la Juve. Il a fait un excellent match contre l’Allemagne, même si sur la longueur on voyait qu’il n’avait pas beaucoup joué depuis longtemps, mais ses qualités ne se discutent pas. Il doit encore grandir du point de vue de la personnalité mais cela n’arrivera qu’en continuant à beaucoup jouer. »

LAISSER UN COMMENTAIRE