Le capitaine de la Juventus, Gianluigi Buffon, est intervenu aujourd’hui aux micros de Tuttosport. L’occasion pour lui de revenir une nouvelle fois sur la sortie de la Juve de la Ligue des Champions face au Bayern mercredi soir et  sur le derby à venir face au Torino dimanche après-midi.

Ses premiers mots ont tout d’abord été une rétrospective sur le match perdu face au Bayern : « Pour analyser le match face au Bayern, il y a une clef de lecture très simple qui est celle de l’amertume d’avoir caressé de très près l’espoir de passer et qui s’est évanouie à la 91ème minute. Mais il y a aussi une autre clef, et celle-ci doit être la joie et la conviction de ce que nous sommes devenus. »

Gigi garde donc en priorité le positif à l’issue de ce match : « Je ne suis ni amer ni furieux. Je suis réellement content, mes mots ne sont pas des mots de circonstance, nous avons de quoi être satisfaits. Parfois, il est important de réussir à percevoir la saveur et la valeur du match. Dans ces cas là, cela devient quelque chose de gratifiant qui rend confiant pour le futur, pour les prochains tournois. Cela rend heureux parce qu’on comprend que ce que l’on partage avec le club, l’entraîneur, les joueurs, c’est un parcours de croissance continue. C’est magnifique de pouvoir affronter ces équipes d’égal à égal. »

Pour clore le sujet de la Ligue des Champions, le capitaine explique qu’il n’y a pas de remords à avoir, il ne s’étendra pas trop non plus sur les erreurs d’arbitrages survenues : « Quand on joue contre une équipe comme le Bayern et qu’il faut gagner sur leur territoire, vu les valeurs de l’adversaire, il est normal de montrer des limites et d’être vulnérable par moments dans le match. Nous avons montré des limites, mais le Bayern aussi. Quand l’une des deux équipes réussi à s’exprimer au maximum, l’autre est obligée d’accuser le coup. Sur l’arbitrage, entre l’allé et le retour, nous n’avons pas été favorisés, c’est clair et évident pour tous. »

Maintenant, la concentration de Buffon et de l’équipe est maximale sur le championnat et le Derby della Mole face au Torino, programmé dimanche après-midi à 15h : « C’est un match qui est toujours particulier. Nous respectons beaucoup le Torino même s’il ne traverse pas une période facile en ce moment. Eux aussi vivent pour ce match et l’appréhendent de la meilleure des manières pour nous rendre la vie dure. Mais nous avons encore des objectifs importants à atteindre, nous voulons poursuivre avec mérite et les atteindre le plus tôt possible. »

LAISSER UN COMMENTAIRE