Qui mieux que le Capitaine et éternel Numéro Un de la Vieille Dame pour évoquer le temps fort que vit la Juventus depuis plus d’une dizaine de matchs ? En marge de la remise du Prix « Gianni Brera » à Milan, Buffon s’est exprimé devant la presse : « Tu ne peux pas enchaîner onze victoires consécutives si tu n’atteints pas le maximum de ta forme psychologique. Comme avec tout, il faut tout de même rester très attentifs : les records et les séries de victoires sont tous destinés à s’arrêter, tôt ou tard ; nous devons prolonger le plus possible cette phase exceptionnelle, encaisser un maximum de points avant des moments plus difficiles ».

En ce moment, l’équipe est menée par un Paulo Dybala exceptionnel : « La saison dernière, on avait vu que Dybala était un joueur doté de qualités extraordinaires. Mais il est clair que jouer dans un petit club et jouer à la Juventus ne sont pas la même chose et lui surprend tout le monde parce qu’en très peu de temps, il s’est approprié l’attaque de l’équipe ».

Buffon ne pense pas que le championnat se résumera à un duel entre le Napoli et la Juve : « Non, cette année, il y a eu de nombreux coups de théâtre, aucune équipe n’a dominé sur le long terme et donc même si la Juve et le Napoli sont devant et le méritent, je ne crois pas que ce soit uniquement un duel entre eux et nous. Pour le moment, ils sont en tête et je dois dire qu’ils le doivent en grande partie aux capacités et aux qualités de leur gardien (Reina ndlr), qui a un grand charisme, ce qui le rend parfait au sein du vestiaire ».

En tant que capitaine, il a été amené à évoquer le cas de De Rossi, coupable d’insultes racistes envers Mandzukic dimanche soir : « De temps en temps, nous les joueurs, nous commettons des erreurs. Chaque dimanche, des paroles sont prononcées et si quelqu’un a les caméras sur lui, il est pris en flagrant délit. Mais c’est clair qu’il devra s’excuser ».

Enfin, tôt ou tard, les tifosi devront saluer Buffon, qui fêtera dans deux jours son 38ème anniversaire : « Si je peux aller jusqu’à la Coupe du Monde 2018, je le ferai. Ensuite, il sera temps de baisser le rideau ».

LAISSER UN COMMENTAIRE