Après un match nul compliqué face à l’Olympique Lyonnais en Ligue des Champions, la Juve se devait de réagir et de se rassurer en faisant une bonne prestation pour son dernier match de Série A avant la trêve internationale.

Le résumé. Ce match à Vérone face au Chievo s’annonçait compliqué et cela s’est confirmé dès l’entame de la partie avec la blessure de Barzagli dans les premières minutes de jeu. Un coup dur pour la Vieille Dame : la sortie du défenseur sur civière a jeté un froid sur le début du match. La 1ère période s’est donc révélée compliquée et hachée par de nombreuses fautes et arrêts du jeu, empêchant de réellement aller au bout des occasions. En 2ème mi-temps, la Juve se montre plus dangereuse et c’est Mandzukic qui fini par ouvrir le score, bien lancé par Cuadrado. L’avantage est cependant de courte durée car, une dizaine de minutes plus tard, c’est le Chievo qui égalise sur un penalty concédé par Lichtsteiner. Après plusieurs occasions manquées, c’est finalement Pjanic qui va redonner l’avantage aux siens en faisant parler sa magie sur un coup franc fantastique qui vient se loger directement dans les cages du Chievo.

Cette victoire permet aux bianconeri de conserver la 1ère place du championnat à la veille de la trêve avec 30 points. Dans les anecdotes, ce Chievo – Juve est à noter comme étant la 600ème rencontre de Série A disputée par Gigi Buffon.

Le point sur Barzagli : emmené immédiatement à l’hôpital à sa sortie du terrain, les premiers examens ont révélé une luxation de l’épaule gauche pour le défenseur. Des examens plus poussés auront lieu dans les prochaines semaines mais cette blessure devrait le tenir éloigné des terrains pendant plusieurs semaines.

A l’issue du match, Sturaro, Pjanic et Allegri se sont exprimés aux micros des journalistes. L’occasion d’analyser cette victoire qui clos un cycle de matchs compliqué pour l’équipe.

Stefano Sturaro

Sturaro« J’aurais aimé marqué, mais Sorrentino a opposé sa main à mon tir, j’étais cependant un peu fatigué et n’ai pas réussi à tirer de la meilleure des manières. De toute façon, l’important était la victoire de l’équipe. Nous descendus sur le terrain avec l’envie de gagner et la détermination juste : il était important de ramener ces 3 points à la maison et nous l’avons fait. »

« On dit que je fais souvent le ‘sale travail’ au pressing sur le terrain, mais c’est le métier et c’est ce que me demande le Mister. J’essaie toujours de le faire. Match après match, je ne peux que me sentir mieux. Jouer me donne du carburant pour aller de l’avant et essayer de faire toujours plus. »

« Nous avons su changer en cours de match, en suivant l’évolution de la rencontre. Nous sommes en train de grandir et il est important de continuer à jouer ensemble pour nous connaître plus et pour apprendre au mieux de nos qualités, en affinant les mouvements et la géométrie. Nous travaillons pour trouver notre équilibre, mais les qualités de la Juve ne se discutent pas. »

Miralem Pjanic

Pjanic« J’ai provoqué le coup franc, j’ai tiré et je l’ai mis. Nous aurions pu marquer quelques buts de plus mais je suis content pour les 3 points car il était important de gagner aujourd’hui. Nous pouvons encore progresser mais il y a beaucoup de nouveaux joueurs, comme moi, et nous devons apprendre à nous connaître. »

« Je ne dois pas être décisif seulement sur coups de pieds arrêtés, je veux donner plus. Je suis en train de m’adapter à un jeu nouveau pour moi et même si je sais qu’il y a beaucoup d’attentes autour de moi, je reste tranquille. Aujourd’hui nous avons joué avec le 4-3-3, mais le système de jeu n’est pas important, c’est la mentalité qui compte. Nous savons que nous pouvons faire mieux et nous aurons le temps pour y arriver. »

Massimiliano Allegri

« Le résultat aurait pu être plus net mais nous avons bien joué, en particulier après la mi-temps, contre un Chievo qui se défendait bien. Nous avons fait tourner le ballon, attaqué et défendu quand il le fallait. »

« Nous avons commencé par un moment difficile, dû à la sortie de Barzagli. J’ai risqué Bonucci à sa place, qui n’était pas au maximum, mais il a fait un excellent match, comme toute l’équipe. Les joueurs ont donné une belle réponse, même si du point de vue de la saison qu’ils font, il n’y en a pas besoin. Comme cela, nous passerons une bonne trêve et c’est important. »

« Les deux attaquants devant se mettent à disposition, ils donnent le maximum et jouent bien. Mario a fait un beau match, Higuain aussi. Il a eu deux belles occasions et a tiré plusieurs fois, ce qui est fondamental, vu l’absence de Dybala. Il n’est pas du tout nerveux lorsqu’il est sorti, j’avais besoin à ce moment là de garder le ballon dans la moitié de terrain du Chievo avec des renforts sur les côtés. De plus, tout le monde était fatigué car les matchs Allegriserrés provoquent une grande dépense d’énergie physique et mentale. »


« Pjanic m’a beaucoup plu : il a joué en intérieur droit du milieu de terrain, son champ d’action était plus étroit et il a dépensé moins d’énergie, en maintenant plus de lucidité. Quant à son but, cela fait une 20aine de jours qu’il reste après les entraînements pour tirer les coups francs. Plus on s’exerce et plus le geste technique s’améliore. »

« Quoique l’on dise, nous avons bien joué. Le football n’est pas une science exacte mais un art fait pour des personnes capables d’y jouer. Ce qui se dit ne m’intéresse pas car il y a des points à rapporter à la maison. Et c’est ce que nous faisons. »

Pour découvrir les réactions d’après match des joueurs sur les réseaux sociaux, rejoignez nous sur Instagram !

LAISSER UN COMMENTAIRE