Ce soir aura lieu le match de poules retour de Ligue des Champions contre Séville à 20h45 au à Séville. Un match à enjeu car décisif tant pour la qualification que pour la première place du groupe. Dani Alves a été le premier à se présenter en conférence de presse avant cette importante échéance.

« Nous n’avons pas peur. Nous sommes ici pour obtenir la victoire et nous qualifier : c’est notre principal objectif. Bien entendu ce seront les faits sur le terrain qui détermineront le résultat, mais si nous arrivons en cherchant le nul, nous pourrions avoir des problèmes. Je connais bien Séville et je ne crois pas qu’ils joueront le nul. Nous jouons toujours pour gagner. »

Ancien joueur de Séville, le défenseur connait bien le club : « Séville est une Société extraordinaire, avec un très bon entraîneur et un grand Président. Ils sont stables au haut niveau depuis des années et on ne peut pas considérer cela comme une surprise. J’ai eu le privilège de faire partie de ce projet et de donner ma contribution. Revenir ici est toujours une belle sensation. »

Concernant le match en lui-même : « Ils sont dans un grand moment de forme mais dans le football il n’y a aucune peur, que du respect. Nous sommes habitués au niveau de cette compétition : nous serons face à une équipe qui joue avec beaucoup d’intensité, toujours au pressing. Nous sommes ici pour lutter pour la qualification et je pense que nous pourrons faire de grandes choses. Dans ce genre de matchs, les grandes équipes ne doivent pas avoir peur : nous descendrons sur le terrain avec un seul et unique objectif : obtenir la victoire. »

L’expérience du défenseur pour être utile lors de cette rencontre : « Il n’y a pas que mon expérience qui compte : ici nous avons beaucoup de coéquipiers très expérimentés. J’ai joué dans d’autres équipes, vu des atmosphères différentes. Je peux dire que dans le vestiaire de la Juventus il y a beaucoup de maturité, utile pour affronter aux mieux ces situations. Notre expérience à tous nous dit que sans risques, on ne peut pas gagner. Ma philosophie de jeu est la suivante : plus on prend des risques, plus on gagne. Je veux m’adapter au football italien mais sans changer ma philosophie de jeu. »

LAISSER UN COMMENTAIRE