Après son formidable match contre l’Inter, Paulo Dybala s’est confié au Corriere Dello Sport. C’est l’une des premières sorties médiatiques de la Joya après un été mouvementé, qui l’a vu très proche du départ : « Pour moi, ça n’a pas été un été facile. Voir ton nom associé à toutes les équipes où tu ne veux pas aller, ce n’est pas une belle chose mais c’est le football… Avant le début du mercato, j’avais fait une interview dans laquelle j’avais dit que je voulais rester. Et ensuite, je n’ai plus rien dit, ni pendant la Copa America ni pendant les vacances. Je pense que le plus important, c’est de parler sur le terrain. Jusqu’au dernier jour, tu ne sais jamais ce qu’il peut arriver sur le mercato mais je voulais rester ici et continuer ma carrière à la Juventus. Je pense pouvoir offrir encore beaucoup à ce maillot et je suis heureux de ce que j’ai montré face à l’Inter ».

Depuis cet été aussi difficile, tu as l’air plus motivé et plus énervé.
« Enervé non. C’est décevant que ces choses arrivent mais le football est ainsi. Maintenant je veux montrer ce que je vaux, pour moi et pour la Juventus ».

Sarri dit que tu dois jouer en t’amusant. Tu t’amuses plus par rapport à l’année dernière ?
« Je suis très tranquille. J’ai commencé à m’amuser plus sur le terrain en faisant les choses qui me plaisent et comme ça je peux montrer ce que je vaux après tout ce qu’il s’est dit. Ce n’est pas facile, mais j’essaie ».

C’est plus facile de s’amuser avec Sarri plutôt qu’avec Allegri ?
« Ils sont différents dans leur manière de faire jouer leur équipe et ça se voit clairement. Avec Allegri, nous avons fait tellement de bonnes choses mais je pense que Sarri est un peu plus offensif : on voit déjà qu’il joue un peu plus porté sur l’attaque comparé à la façon de penser d’Allegri ».

Tu aimes ce trio avec Ronaldo et Higuain ? 
« Il faut d’abord qu’on travaille bien parce que nous sommes tous les trois attaquants et il faut quelqu’un court derrière. Et ça c’est moi… (rires) ».

C’est difficile de jouer une fois et pas l’autre ?
« Pour nous les attaquants, c’est mieux de jouer plusieurs matchs de suite, mais nous sommes à la Juve et ce n’est pas possible parce qu’on est tous bons devant et on marque tous. Pour le mister, ce n’est pas facile de choisir qui envoyer sur le terrain mais il en sait plus que nous et contre l’Inter, on l’a vu : j’ai commencé, j’ai marqué ensuite le Pipita est entré et il a marqué le but du 2-1 ».

Contre les grandes équipes, la Juve se sent forte et donne le meilleur. 
« Je pense que jusqu’à présent, nous avons fait de grands matchs en termes de jeu et d’agressivité. Notre première mi-temps contre le Napoli est incroyable : c’est ça la vraie Juve. On l’a vu aussi à San Siro dans un match où il y a beaucoup de tension, mais que nous avons joué avec tranquillité ».

Tu penses avoir reconquis la Juve ? 
« Ce n’est pas une question de reconquérir l’équipe ou quoique ce soit du genre. Je pense que chaque joueur veut prouver à chaque rencontre qu’il donne le maximum. Si tout le monde se comporte comme ça, c’est positif pour l’équipe. Je voulais montrer que je peux être important pour le groupe. Higuain voulait le faire aussi et nous avons tous les deux réussi ».

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here