Auteur de l’une de ses meilleures performances cette saison contre le Napoli, Emre Can doit maintenant s’imposer dans l’effectif de la Vieille Dame. 

A Naples, il n’a pas déçu. Buteur de la tête, Emre Can a offert le break qui a permis à la Vieille Dame d’assurer la victoire face à son dauphin. Un but décisif aux airs de libération pour l’Allemand si l’on en croit sa célébration rageuse. Et peut-être une façon de relancer une saison laborieuse, à quelques jours du match de l’année face à l’Atletico.

Une première saison compliquée

Car les places au milieu valent chères, Emre Can savait qu’il serait observé avec attention contre le Napoli. Face aux Partenopei, il a inscrit son troisième but de la saison. Il avait déjà marqué contre le Chievo et Sassuolo, des adversaires plus faciles à jouer et des buts plutôt anecdotiques. A tel point qu’Emre Can n’avait pas réussi à dissiper les doutes qui l’entourent depuis son arrivée. Car si sa signature l’été dernier à paramètre zéro avait généré beaucoup d’enthousiasme, sur le terrain en revanche l’Allemand a trop rarement montré de quoi s’exalter.

La Juventus espère maintenant que le pire est passé. On ne peut pas dire qu’Emre Can ait eu le parcours idéal pour s’intégrer. Opéré d’un nodule à la thyroïde en octobre, il a du rester sur la touche un moment alors qu’il découvrait à peine un nouveau championnat. Un coup du sort brutal : il commençait tout juste à reprendre son rythme, après une seconde partie de saison compliquée à Liverpool, durant laquelle il a peu joué à cause d’une blessure au dos. Il est ensuite revenu en décembre, à un moment où la Juventus commençait déjà à montrer des signes d’inquiétude. Et on ne peut pas dire que son retour ait aidé la Vieille Dame à résoudre ses problèmes constants au milieu.

Une place à prendre contre l’Atletico

A l’aller contre l’Atletico, Massimiliano Allegri lui a préféré Bentancur. Le Mister l’a lancé dans le match à la place d’un Pjanic malade et méconnaissable. Pas assez pour sauver ses coéquipiers de la déroute. Suspendu contre Bologne, le duo Bentancur-Matuidi n’a clairement pas marqué des points. Puis cette prestation contre le Napoli, bien jugé par la presse au-delà de son simple but. L’Allemand a tenu le choc face à une équipe qui a clairement dominé en seconde période.

Contre l’Udinese, il sera probablement titulaire. Une occasion de plus pour marquer des points alors qu’Allegri manque de certitudes à l’approche du match retour contre l’Atletico. Encore plus depuis la blessure de son compatriote Sami Khedira. La clé du match face aux madrilènes sera certainement dans l’entre-jeu. C’est le moment pour Emre Can de montrer pourquoi la Juve a misé sur lui !

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here