Bernardeschi a aujourd’hui annoncé à la Fiorentina qu’il ne prolongera pas son contrat. Il est la nouvelle priorité de la Juventus, qui souhaite rajeunir son effectif.

Rajeunir l’effectif

L’été dernier, pour tout de suite viser la Ligue des Champions, la Juve n’a pas lésiné sur les moyens (90 millions d’euros sur Higuain) ni même sur l’âge des joueurs (Dani Alves et ses 33 ans). Marko Pjaca, âgés de 21 ans et recrutés pour 23 millions d’euros faisait presque office d’exception. Un an plus tard, l’objectif de la Vieille Dame n’a pas changé, mais la façon pour y parvenir sûrement : pour maintenir sa compétitivité, il faut aussi penser au futur. Beppe Marotta a été clair sur ce point : « Nous cherchons à prendre deux types de joueurs : soit un champion déjà affirmé au niveau international, soit un talent qui, à nos yeux, peut le devenir ». Si la première catégorie est encore difficilement accessible pour la Juve malgré le montant record investi sur Higuain, elle a en revanche débuté son mercato avec l’intention de rajeunir un groupe certes expérimenté, mais vieillissant.

La Juve a déjà frappé fort avec les recrutements de Mattia Caldara (23 ans) et Riccardo Orsolini (20 ans) cet hiver puis de Patrick Schick cet été (21 ans). Elle met tout en œuvre pour rapatrier Spinazzola (24 ans) de son prêt à l’Atalanta tandis que Danilo, priorité du club pour succéder à Dani Alves, n’est âgé que de 26 ans. Elle entend désormais continuer sur sa lancée en faisant de Federico Bernadeschi (23 ans) sa nouvelle priorité.

Une opération difficile mais pas impossible

Le milieu offensif de la Viola a annoncé à son club, par la voix de son agent, qu’il ne souhaitait pas prolongé son contrat qui expirera en 2019. Pantaleo Corvino, directeur général de la Fiorentina, l’a confirmé à la presse cet après-midi. Le joueur est déterminé à changer de dimension. Il veut goûter à la Ligue des Champions et c’est à la Juventus qu’il aurait l’occasion de le faire. Attention toutefois à la concurrence potentielle du Fc Barcelone, qui pour le moment, se contente d’observer la situation. En parallèle, le pressing de la direction bianconera se fait de plus en plus intense. L’opération ne s’annonce pas simple surtout si on prend en compte les nombreuses polémiques entre les deux clubs depuis l’affrontement pour Dimitar Berbatov en 2012. De plus, la Fiorentina est débordée sur le front des ventes puisque Borja Valero et Kalinic veulent aussi quitter le club florentin pour respectivement l’Inter et le Milan.

Bernardeschi ayant fait part de ses intentions, la Vieille Dame va maintenant passer à l’action. Une première offre d’environ 40 millions d’euros, bonus compris, devrait être transmise dans la semaine à la Fiorentina. Les Toscans refuseront très probablement cette offre : ils n’entendent pas laisser partir l’enfant du club pour un montant inférieur à 50 millions d’euros. Une première tendance sur l’avenir du joueur devrait se dessiner d’ici la fin de la semaine…

LAISSER UN COMMENTAIRE