Il n’est à la Juve que depuis trois saisons mais Patrice Evra est vite devenu l’un des sénateurs du vestiaire. Et c’est notamment parce qu’il incarne parfaitement le credo de la Juventus : Gagner n’est pas important c’est la seule chose qui compte. « Oui, la Juve doit gagner, a-t-il ainsi déclaré à SkySport. C’est le plus important. Mais on ne peut pas gagner tous les matchs 3-0, pas même en championnat. Affirmer cela, ce serait manquer de respect à la Serie A que je considère, après avoir joué en France et en Angleterre, comme un championnat vraiment difficile. Je suis serein parce que notre objectif est de gagner le Scudetto et d’essayer de remporter la Ligue des Champions et pour le moment, nous avons toutes les cartes en main pour le faire… C’est la vérité ! ».

La Juve a fait beaucoup de déçus après le match nul contre Lyon : « Nous aurions tous voulu être qualifiés en huitièmes de finale dès mercredi, le match nul n’était pas le résultat que nous voulions. Mais maintenant, le plus important, c’est que la Juve peut encore se qualifier et peut encore finir en tête du groupe : nous devons battre Séville et le Dinamo pour montrer que cette compétition est la notre. Nous pensons un match après l’autre mais je suis convaincu que nous nous qualifierons ».

La Juve rencontre des difficultés dans le jeu, les tifosi s’impatientent un peu mais Patrice n’est pas inquiet et invite les tifosi à jouer leurs rôles : « Nous avons beaucoup de nouveaux joueurs, ça ne fait que trois mois que la saison a débuté et beaucoup de joueurs doivent encore s’habituer pleinement au style de la Juve. Je sais ce que signifie la pression, je jouais à Manchester et je l’ai connu mais moi aussi j’ai mis un peu de temps à m’adapter lorsque je suis arrivé. Comme l’a dit l’entraîneur, le championnat et la Ligue des Champions ne se gagnent pas maintenant, ni demain. Je suis d’accord pour dire qu’on peut encore faire mieux : même après une victoire, à l’entraînement, nous travaillons toujours sur ce qui n’est pas allé en cherchant de faire encore mieux. Une équipe aussi forte ne se construit pas en trois mois, donc je demande aux tifosi de nous soutenir chaque jour et de nous juger à la fin, quand, j’en suis sûr, ils pourront faire la fête avec nous ».

Au niveau personnel, Patrice n’a pas l’intention de s’arrêter là : « J’ai toujours dit au mister que je me reposerai seulement quand j’aurai mis un terme à ma carrière. Bien sûr, j’aimerais jouer tous les matchs parce que je me sens bien et je sens que j’ai encore les jambes pour le faire. Mais je suis intelligent, je sais qu’à un certain âge, tu dois donner plus de qualité que de quantité. J’ai très envie de jouer, je serais prêt à jouer gardien si il le fallait, même si je ne veux pas prendre la place de Gigi (rires)».

Il a beau avoir tout gagné en club, Evra est encore motivé : « Quand je rentre chez moi, je ne regarde pas mes trophées, je ne pense pas au passé, je regarde vers l’avant et tous les jours je cherche à être un nouveau joueur. A chaque match, je dois me prouver que je suis capable de jouer à la Juve, d’endosser ce maillot. C’est ma façon d’être. J’aime plaisanter, je m’amuse beaucoup sur mon compte Instagram, mais quand il faut être sérieux, il n’y a que le travail qui existe pour moi ».

LAISSER UN COMMENTAIRE