Gianluigi Buffon
La Stampa : sans note / La Gazzetta Dello Sport : 6 / Eurosport Italia : sans note
L’après-midi habituel : RAS. Seule la Gazzetta se donne la peine de lui accorder une note sans réelle valeur.

Andrea Barzagli
La Stampa : 7 / La Gazzetta Dello Sport : 7 / Eurosport Italia : 7
« Toujours parfait » annonce Eurosport, il est incontestablement l’un des meilleurs sur le terrain. Il épargne surtout le but de l’égalisation d’un coup de tête salvateur. Andrea est plus que jamais en pleine forme et la Gazzetta va même jusqu’à évoquer « une seconde jeunesse« . Et il est impossible de leur donner tort.

Leonardo Bonucci
La Stampa : 6 / La Gazzetta Dello Sport : 6 / Eurosport Italia : 6,5
Leo a souffert un peu plus que d’habitude face au physique de Ciofani mais sans jamais que cela pose problème à l’équipe.

Giorgio Chiellini
La Stampa : 6,5 / La Gazzetta Dello Sport : 6 / Eurosport Italia : 6
Plutôt serein mais trop imprécis, la rechute était à craindre et elle est arrivée à la 77ème. Allegri devra sûrement faire sans lui contre le Napoli…
Remplacé par Daniele Rugani : sans note. Allegri ne lui fait pas assez confiance pour jouer contre le Frosinone mais n’aura peut-être pas le choix contre le Napoli.

Juan Cuadrado
La Stampa : 7,5 / La Gazzetta Dello Sport : 7 / Eurosport Italia : 7
Tous ses buts sont décisifs en championnat : le but de la victoire contre le Toro, l’égalisation contre la Fiorentina, le but de la victoire (si on veut lui accorder) contre le Genoa et cette fois celui de la libération, avec une reprise parfaite d’un centre de Sandro. Mais au delà du but, il est une nouvelle fois le plus actif et le plus brillant côté turinois. Rien à voir avec le Cuadrado de 2015… Et la Gazzetta lui rend hommage : « il défend comme un latéral, il attaque comme un attaquant et échange comme un milieu« .

Stefano Sturaro
La Stampa : 5,5 / La Gazzetta Dello Sport : 6 / Eurosport Italia : 6
Si son intensité et sa capacité à faire le sale boulot sont appréciées par la presse, on lui pardonne plus difficilement ses imprécisions, même si sa frappe lointaine repoussée difficilement par Leali aurait bien pu débloquer la rencontre.
Remplacé par Roberto Pereyra : La Stampa : 6 / La Gazzetta Dello Sport : 6 / Eurosport Italia : 6. Une entrée surtout destinée à reprendre du rythme mais qui au final a bien été utile. Bon signe pour la suite.

Claudio Marchisio
La Stampa : 6,5 / La Gazzetta Dello Sport : 7 / Eurosport Italia : 6
La Gazzetta en fait son MVP, le jugeant « quasi-parfait » : « Sagesse, géomatrie et agressivité : un mix gagnant« . Pour La Stampa, il garantit l’équilibre de l’équipe.

Paul Pogba
La Stampa : 5,5 / La Gazzetta Dello Sport : 6 / Eurosport Italia : 5,5
Performance insuffisante de Paul et surtout une première mi-temps à oublier. La Stampa lui reproche un excès d’individualisme : « un après-midi à rechercher infiniment le coup du soliste, sans penser à l’orchestre« .

Alex Sandro
La Stampa : 6,5 / La Gazzetta Dello Sport : 7 / Eurosport Italia : 7
Alex sandro a encore régalé des bons ballons. Si Sturaro n’en a pas profité en première période, Cuadrado n’a pas laissé passer l’occasion et peut remercier le brésilien.

Alvaro Morata
La Stampa : 5,5 / La Gazzetta Dello Sport : 5,5/ Eurosport Italia : 5,5
On a revu le Morata d’avant, nerveux et obstiné. La Stampa voit en sa prestation « un match à la Icardi ou à la Inzaghi : l’inutilité sans le but« . Un but qu’il aurait d’ailleurs dû inscrire en fin de première période, avant la sortie de Leali.
Remplacé par Andrea Favilli : sans note. Il doit ses débuts en Serie A à Buffon qui a incité ses coéquipiers à mettre le ballon en touche pour lui offrir cette entrée symbolique. Un comportement digne d’un grand capitaine !

Paulo Dybala
La Stampa : 6,5 / La Gazzetta Dello Sport : 6,5 / Eurosport Italia : 6,5
Même dans les journées sans, il parvient à créer quelque chose : un poteau et un but sur deux superbes frappes. La marque des grands.

Massimiliano Allegri : La Stampa : 6,5 / La Gazzetta Dello Sport : 6,5 / Eurosport Italia : 6,5
Les tops : Barzagli et Cuadrado
Le flop : Morata

LAISSER UN COMMENTAIRE