Malgré une entame de match inquiétante, la Juventus s’est imposée 4 buts à 2 contre le Genoa. A l’issue du match, Paulo Dybala (auteur d’un triplé), Gianluigi Buffon et Massimiliano Allegri se sont exprimés sur cette belle remontée.

Dybala

« Porter le 10 sur mes épaules ? Je savais que ce serait un défit difficile et je suis content parce que je fais de bonnes choses avec ce numéro. Cependant, ce qui nous intéresse c’est de gagner par-dessus tout. »

« J’ai remporté le ballon du match grâce à mon triplé. Je le conserverai longtemps chez moi car c’est mon tout premier triplé en Italie. »

« Nous avons pris un but sur la première action. Le penalty que nous avons pris ensuite nous a réveillés. Nous avons repensé au match de l’année dernière et cela nous a donné la force pour aller de l’avant et retourner le résultat. »

Buffon

« Nous avons montré un grand signal de force avec cette victoire d’un point de vue technique, tactique et aussi mental. Nous avons un peu trop subi et partir avec un handicap de deux buts n’était pas la meilleure chose pour commencer le match ; mais je crois que ce double désavantage était, objectivement, un peu un hasard et nous avons bien retourné la situation. »

« Quand on réussira à utiliser la VAR avec parcimonie et calibrer son utilisation, ce sera un excellent outil d’aide. Le risque est que l’on perde un peu l’appréciation des situations par l’arbitre ainsi que sa capacité à gérer le match. Chaque contact dans la surface ne signifie pas nécessaire qu’il y ait penalty, l’importance de l’arbitre est d’évaluer si c’est pénalisable ou non : sa sensibilité est donc très importante, très humaine, et je ne voudrais pas que cela se perde. La VAR ne devrait être utilisée que dans les cas les plus litigieux et pas à chaque contact. Aujourd’hui, sincèrement, depuis ma cage, je n’aurais sifflé ni notre penalty, ni le leur. Peut être qu’il y avait penalty dans un football ‘de laboratoire’ mais pas dans le ‘football réel’. »

« J’ai été très content de recevoir le prix de meilleur gardien de la Ligue des Champions 2016/2017 car c’est une reconnaissance que je pense avoir méritée, surtout à 39 ans. Cela compense beaucoup de sacrifices, une mentalité que je me suis construit grâce à la Juve et qui, grâce à mes coéquipiers, j’ai bien mérité. J’ai remercié l’équipe, le staff, l’entraineur et le club de tout mon cœur. Si j’ai reçu ce prix, la plus grande part de mérite est leur. Cela m’a attristé de voir tant de champions ce jour là, presque tous du Real Madrid car selon moi quelques uns de la Juve auraient mérité d’y être aussi. Pour être là il nous faudra encore nous améliorer et dépasser la dernière marche. »

Allegri

« Nous étions sur le point de battre le record de la saison dernière vu que nous étions déjà menés 2-0 au bout de 7 minutes… Ce n’était pas un beau samedi qui se profilait à l’horizon. Ensuite, les garçons ont été bons et ordonnés, ils ont réussi à récupérer le score. »

« D’un point de vue défensif, nous avons été meilleurs en deuxième période qu’en première. L’objectif était de gagner et de ne pas prendre de buts. Ça n’a pas été le cas et cela démontre que nous devons nous améliorer en défense. Nous devons restés ordonnés dans ces moments là alors que en première mi temps nous avons commis les mêmes erreurs que celles vues contre la Lazio, en laissant trop d’espaces. »

« Dybala fait de grandes choses mais il peut encore progresser et faire un grand championnat et une grande Ligue des Champions. L’important est qu’il ne se contente pas de ce qu’il fait pour l’instant. Il a une grande technique et il n’est pas encore au meilleur de sa forme pour l’instant. »

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here