Le dernier match de Serie A de 2017 vient de se terminer. On attendait une victoire ce soir pour se rapprocher de Naples, c’est chose faite ! Grâce à un but de Matuidi dès la 6ème minute et un Dybala resplendissant avec un doublé, la Vieille Dame laisse l’Inter, l’AS Roma et la Lazio derrière elle, clubs ayant tous faits match nul aujourd’hui. 2017 est donc passé, et fini absolument parfaitement, avec neufs matchs consécutifs sans défaite.

Les statistiques générales

67% de possession pour la Juve, 18 tirs dont 8 cadrés, 595 passes réussies sur 666 (soit plus du double de l’équipe adverse) : la Juventus nous aura fait douter pendant une quinzaine de minutes, mais s’impose impérialement et triomphe lors de son dernier match de 2017. On compte également 22 fautes du côté de l’Hellas Verona, visiblement sous pression ce soir.

La stat insolite

Dybala, notre gaucher préféré, a ce soir marqué un doublé… du pied droit, c’est-à-dire autant que dans tous ses matchs en Serie A jusqu’ici.

Le top

Paulo Dybala incontestablement, en seconde période en tout cas. Il décide visiblement de se réveiller en marquant le but du 2-1, puis crucifie l’équipe adverse avec un second but, superbe par ailleurs. 4 tirs, 3 cadrés, 2 buts, on peut difficilement espérer mieux. Il réussit 4 de ses 5 dribbles tentés, et 86,9% de ses passes tout au long du match. Précis dans tous les domaines, surtout en deuxième mi-temps, il mérite d’être nommé Homme du match ce soir.

Mentions honorables

Chiellini et Benatia ont tous défendu très correctement et ont effectué un beau match pour la Vieille Dame, sans grosses erreurs de leur part. En revanche, Gonzalo Higuain, qui a eu de multiples occasions, a été quelque peu décevant. Sur le papier, il est excellent : 100% de ses dribbles réussis, 93% de passes. Toutefois, avec ses 5 tirs, on espérait le voir marquer ; ses occasions en première période ont été nombreuses, mais pas suffisantes.

Les flops

Peut-on vraiment dire qu’ils ont été mauvais ? Pas vraiment : on les a à peine aperçus ce soir. Bentancur a tout simplement été absent lors de son (maigre) temps de jeu pendant la première période, et n’a rien produit de beau. Son remplaçant, Bernardeschi, produit le même style de jeu : on ne le voit pratiquement pas.

La Juventus l’emporte donc ce soir, distance les équipes la suivant, et recolle à un point du SSC Napoli ! On retrouve la Vieille Dame en 2018, en commençant l’année par le Derby della Mole contre le Torino, en Coppa Italia.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here