C’est aujourd’hui que Gonzalo Higuain aurait dû se présenter à Dimaro, lieu de la préparation estivale du Napoli, pour retrouver le peuple partenopeo. Mais le buteur argentin ne fera pas son apparition. Il est en ce moment à Madrid, où vendredi, dans le plus grand secret, il passé une visite médicale destinée à valider son arrivée à la Juventus. Le Pipita a déjà un accord avec la société pour un contrat de 4 ans assorti d’un salaire de 7,5 millions d’euros. Il deviendrait ainsi le joueur le mieux payé du vestiaire de la Vieille Dame.

Une opération indépendante de la vente de Pogba

Gonzalo Higuain n’attend maintenant plus que le feu vert de la Juventus pour débarquer à Turin. Les bianconeri ont déjà indiqué au Napoli qu’ils étaient prêts à payer la clause libératoire de l’Argentin, mais ont aussi donné leur disponibilité à négocier. En effet, Marotta et Paratici espèrent que, face à l’accord déjà trouvé avec le joueur, le club napolitain ouvre la porte à l’insertion de quelques joueurs dans la transaction afin de faire baisser le prix. Mais, même si le Napoli était amené à refuser toute négociation (scénario le plus probable), la venue d’Higuain ne serait pas compromise : la Juventus est parfaitement capable de payer le montant de la clause : 90 millions d’euros (et non 94,7 millions d’euros comme indiqué dans un premier temps par la presse). A noter enfin que cette opération n’est pas liée à la vente de Paul Pogba. La preuve en est d’ailleurs avec le fait que la Juventus continue de demander 120 millions d’euros à Manchester United et ne cède pas à leur offre de 110 millions. Autrement dit, elle est prête à prendre le risque de voir les négociations s’arrêter et le joueur rester. Elle s’en réjouirait même.

« Je ne suis pas un traître »

Le clan Higuain est donc dans l’attente à Madrid, prêt à prendre l’avion quand la transaction sera finalisée. Le joueur pourrait même jouer son premier match le 7 août, pour la rencontre amicale face à West Ham. L’information annonçant la venue quasi-certaine d’Higuain à la Juventus a enflammé Dimaro. Si les officiels du club ne se sont pas encore exprimés, ils sont au moins autant furieux que les tifosi. Furieux contre la Juve qui a fait passer une visite médicale au joueur sans les en informer. Et furieux contre l’entourage du Pipita, et notamment son frère-agent, qui avait assuré au club que Gonzalo serait bien présent aujourd’hui pour la reprise. Le bomber argentin aurait tout de même préparer une lettre d’adieu pour le public. « Je ne suis pas un traître, j’ai tout donné pour ce maillot » a-t-il confié à ses amis napolitains.

LAISSER UN COMMENTAIRE