Daniele Rugani

« Ce n’était pas un math facile pour moi parce que je suis un ancien joueur de l’Empoli. J’étais ému mais je pense que je m’en suis bien sorti. Je suis content parce que nous avons gagne un match très important, qui nous permet de faire un pas de plus vers notre objectif. Ma progression ? Il est clair que ces matchs aident à faire grandir la confiance en soi. C’est normal qu’après une période d’adaptation, je puisse donner satisfaction. Je remercie mes coéquipiers et le staff qui m’aident toujours : aujourd’hui, j’ai cherché à appliquer sur le terrain ce qu’on m’a enseigné cette semaine.

C’est sûr qu’avoir de tels coéquipiers, des piliers de la Juve et de la Nazionale, aide. J’ai énormément de choses à apprendre d’eux, aussi bien en entraînement qu’en match. J’essaie d’associer leurs qualités à mon style de jeu, petit à petit, en cherchant à prendre le plus possible de tous. Avec le temps, je progresse, je dois continuer comme ça et chercher à m’améliorer jour après jour. Heureusement, je suis accompagné par des champions qui me permettent de le faire.

Ici, les pressions et les objectifs sont totalement différents qu’à Empoli : il y a moins de temps pour progresser et tout va plus vite. Ici, on joue toujours pour gagner. Petit à petit, j’intègre ces mécanismes et cette mentalité. Et j’espère pouvoir continuer ainsi ».

Claudio Marchisio

« J’avais très envie de jouer : je ne suis certainement pas encore à 100% mais je suis content d’avoir joué 90 minutes intenses. Mais pensons plutôt au match et pas à moi. L’important, c’est qu’on ait récupéré des joueurs importants et qu’on ait gagné les 3 points. En seconde période, nous avons un peu reculé. Mais l’envie et l’énergie pour lutter et résister pendant 90 minutes ont fait la différence. Maintenant, il n’y a plus de trêves, il ne reste plus que le championnat : nous devrons lutter pour chaque point afin de gagner le Scudetto ».

LAISSER UN COMMENTAIRE