La Juventus ne s’arrête plus de gagner et continue sa remontée au classement grâce à sa septième victoire consécutive. Ce soir, pour le compte de la 16ème journée, la Juventus a gagné 3 buts à 1 au Juventus Stadium grâce à des réalisations de Cuadrado, répondant au premier but Toscan sur pénalty, Mandzukic et Dybala. La Juventus remonte ainsi à la quatrième place, à seulement deux points du podium et de son adversaire du soir mais aussi du Napoli, partageant plus tôt dans la soirée le nul face à la Roma.

Ce soir, la Juve a fait preuve de caractère et de qualité, sachant réagir directement à un but encaissé après seulement deux minutes de jeu lorsque Monsieur Orsato, arbitre du soir, siffle un pénalty pour les Toscans. Bernardeschi arrivant dans le rectangle est touché par Chiellini et Monsieur Orsato n’a d’autres choix que de siffler pénalty, transformé par Ilicic et imparable pour Buffon. De quoi mettre la Juventus directement dans le bain.

Mais la réaction ne se fait pas attendre. Cuadrado, profitant du travail de Pogba qui reçoit le ballon côté gauche, sert d’une talonnade Evra qui lui même centre pour le Colombien. La tête de ce dernier lobe le gardien adverse et finit sa course dans la lucarne. Nous sommes à la cinquième minute, trois minutes à peine après l’ouverture des visiteurs, le match est lancé.

Nous assistons alors à un très bon match où le jeu est ouvert avec beaucoup de rythme. La Fiorentina obtient la possession du ballon tandis que la Juve cherche la solution plus immédiate ou grâce à l’exploit d’un homme. Cet exploit se présente au quart d’heure lorsque Dybala se libère de trois hommes et se retrouve en zone de tir. Malheureusement, son tir terminera dans les bras du portier.

La Joya viendra alors souvent chercher le ballon plus bas et lorsqu’il accélère, il tient toute la défense adverse en haleine alors que le tandem Evra-Pogba continue à très bien fonctionner et après une action complètement française, le ballon arrive sur le pied gauche de Dybala. Son tir sera malheureusement dévié involontairement par Mandzukic.

La reprise est nettement moins passionnante, même si Dybala reste toujours le plus dangereux. Juste avant la 60ème minute, son tir frôle en effet le poteau et quelques instants plus tard, son coup-franc trouvera la tête de Mandzukic qui ne pourra pas reprendre correctement de la tête.

Il n’y aura plus grand chose d’autres à voir, jusqu’aux dix dernières minutes lorsque Pogba lance Dybala qui n’arrive pas à contrôler le ballon et ne peut éviter la sortie du gardien adverse. Celui-ci ne bloquera pas parfaitement le ballon, le relâchant et laissant Mandzukic se présenter le premier et marquer le but qui donnera l’avance aux Bianconeri.

L’avantage donnera une force morale à la Juventus qui n’est pas loin de marquer le troisième but avec cette tête de Sturaro, bien dégagé en corner par le gardien. Dans la foulée, Allegri offrira quelques minutes de jeu à Morata, remplaçant Mandzukic sorti sous ovation. Paulo Souza changera pour sa part trois hommes d’un coup pour tenter de revenir au score, sans y parvenir car la Juve contrôle le match avec une maturité extraordinaire et frappera à nouveau. Astori ne résistera pas au pressing de Cuadrado et le ballon finira par arriver dans les pieds de Dybala qui feintera défenseurs et gardien avant de marquer un but amplement mérité. Un but concluant cette soirée et qui mettra tout le Juventus Stadium en extase.

LAISSER UN COMMENTAIRE