C’est avec une victoire, par 3 buts à 0 contre Crotone, que la Juventus se voit sacrée championne d’Italie pour la 6ème fois consécutive.

A l’issue de la rencontre et avant la remise de la Coupe du Scudetto à l’équipe, le capitaine Gianluigi Buffon, Andrea Barzagli, Paulo Dybala, Miralem Pjanic et l’entraîneur bianconero Massimiliano Allegri se sont brièvement exprimés aux micros des journalistes.

Buffon

« Nous avons écrit de belles pages qui entrent dans le livre de l’histoire du football. Gagner n’est jamais facile : au-delà des mots que l’on entend. Rester au sommet est toujours synonyme de sacrifice et d’abnégation de la part de tous. Si l’on veut gagner les matchs, il faut toujours avoir la mentalité et les jambes nécessaires. »

Barzagli

« Nous avons fait un chemin extraordinaire, ouvert avec ce stade. Plus on avance et plus on a envie de remporter d’autres trophées. »

« Le passage en 4-2-3-1, a été plus qu’un tournant, une stimulation pour tous, pour faire mieux et nous responsabiliser. Il y a quelques passages sombres et plus difficiles mais nous savions que tout s’arrangerait, grâce à notre groupe qui est solide, à la Société et à notre entraîneur, attentif. »

« Contre le Real, je serai à disposition de l’équipe. Il ne faut pas sous estimer notre adversaire. Nous serons tous impliqués au maximum. Nous allons bien mentalement et physiquement. Nous sommes quasiment à 60 matchs mais avec un objectif pareil, impossible de se sentir fatigué. Nous espérons pouvoir faire un grand match. Nous nous entraînerons au maximum. »

Dybala

« L’équipe pourrait atteindre le 10/10 avec félicitations le 3 juin… Aujourd’hui nous avons fait un très beau match, gagné au deuxième but car nous avons dominé en conservant le ballon. Nous avons été bons. »

« C’est une très belle journée comme l’année dernière : une grande émotion. Nous vivons un moment unique. Avoir gagné la Coupe d’Italie et le championnat, avoir la possibilité de gagner la Ligue des Champions : c’est magnifique. Nous voulons gagner la finale de tout notre cœur et nous espérons que nous ne dormirons pas cette nuit là et que nous aurons quelque chose à célébrer. »

« Nous fêterons le Scudetto ces jours-ci, puis dès mercredi nous devrons penser à Bologne et au Real Madrid. J’aimerai tout le temps jouer mais c’est l’entraîneur qui décide. C’est lui qui fait l’équipe. Aujourd’hui nous profitons de la victoire.

Pjanic

« Je suis fier et satisfait. C’est le travail de toute une année, nous l’avons fait sérieusement et avec concentration sur chacun de nos objectifs. La Société a construit une équipe très forte avec une bonne mentalité. Il est difficile d’atteindre des objectifs sans cela. Ce sera extraordinaire de jouer la finale de Ligue des Champions, nous y croyons et nous voulons la remporter. Pour l’instant nous profitons de notre Scudetto et de notre Coupe d’Italie mais nous préparerons bien la finale. »

« Le changement de module a été un déclic. Nous jouons très bien et c’est plus simple comme cela. Le groupe a obtenu des résultats très importants. Il y a du talent, de la qualité et des champions qui aident à cela. »

« Ici, on est condamné à gagner. C’est ce que disent les joueurs qui ont gagné 5 scudetti de suite. Ici il y a de l’expérience, plus qu’ailleurs. Quand je suis arrivé, les joueurs m’ont dit qu’ils voulaient gagner le 6ème Scudetto de suite pour entrer dans l’histoire. Nous sommes très heureux d’y être parvenu. »

« J’aime beaucoup la Roma, les joueurs et les tifosi giallorossi. Je suis très content d’être passé par ce club et je souhaite à la Roma d’arriver deuxième. Ils ont fait une saison incroyable et j’ai beaucoup de respect pour eux, pour cette Société. La Roma restera toujours dans mon cœur. Pendant les 5 années où j’y ai joué j’ai toujours tout donné pour battre les adversaires. Ensuite, j’ai voulu faire un autre pas en avant dans ma carrière, j’ai voulu me remettre en question et essayer de gagner d’autres trophées. »

Allegri

« Il faut tout d’abord féliciter ces joueurs qui ont remporté 6 scudetti de suite. Ce sont eux qui entrent dans l’histoire. Il faut ensuite également féliciter particulièrement la Société qui a fait quelque chose d’extraordinaire avec l’équipe. »

« Je suis très content d’être à la Juventus. Il y aura un moment où nous nous retrouverons et nous discuterons du futur, mais pour l’instant nous devons nous focaliser sur le fait de jouer et potentiellement gagner la finale de Cardiff. Maintenant, nous devons recharger les batteries, reprendre de l’énergie : nous avons eu 5 mois difficiles. »

« Etre mis au même niveau que Trapattoni et Lippi dans l’histoire de la Juventus me rend très fier. Tout comme je suis fier des succès remportés avec Cagliari et Milan. C’est le parcours que j’ai fait et que j’espère pouvoir continuer à faire. J’ai encore beaucoup de progrès à faire, je ne veux pas penser que je suis à l’apogée de ma carrière. S’il n’y a pas de stimulation, on atteint difficilement ses objectifs. »

« Le tournant crucial de la saison, c’est le Juventus-Lazio où nous passons en 4-2-3-1 : l’équipe ne pouvais plus jouer avec le module précédent. Il était temps de changer et l’équipe a bien réagi, tout de suite. »

« Le plus beau des 4 scudetti que j’ai remporté ? Tous. Le premier a toujours une saveur particulière, simplement parce qu’il est le premier. Mais ceux avec la Juventus sont également très importants. »

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here