Alors que ses concurrents sondent le marché des transferts à la recherche d’opportunités, la Juve prend une nouvelle fois une longueur d’avance en préparant déjà son mercato estival.

Une nouvelle révolution se prépare-t-elle à la Juventus ? Ce scénario n’est pas à écarter alors que la Vieille Dame prépare déjà le terrain pour de nouvelles arrivées, qui viendront peut-être compenser des départs importants. Celui de Gianluigi Buffon n’est en tout cas plus un problème puisque la direction est convaincue d’avoir misé sur le bon remplaçant en la personne de Szczesny. Et si Andrea Barzagli décide d’imiter son capitaine, la Juve tient déjà son successeur avec l’arrivée effective de Mattia Caldara l’été prochain. Même scénario en cas de départ d’Alex Sandro ou de Kwadwo Asamoah (en fin de contrat) puisque Leonardo Spinazzola rejoindra enfin les bianconeri au terme de la saison. Deux renforts importants mais qui n’empêchent pas la Juventus de travailler avec acharnement pour s’assurer d’autres recrues l’été prochain. Et le tout pendant que son concurrent principal en Italie, le Napoli, travaille sur le court terme en cherchant à donner plus d’ampleur à son banc (avec Zinédine Machach et Simone Verdi entre autres).

Emre Can, le gros coup de l’été ?

La piste actuelle la plus chaude est celle menant à Emre Can (24 ans), milieu de terrain allemand de Liverpool. Le joueur plaît à la Juventus, c’est une certitude. La direction avait déjà cherché à négocier avec le club anglais cet été mais avait fait face à un mur. Seulement la situation est différente puisque le contrat de Can expire à la fin de la saison et il sera libre de s’engager où il le souhaite dès le 1er février 2018. La Juventus a donc intensifié les négociations pour s’assurer le recrutement gratuit du joueur au plus tôt, comme elle l’avait fait avec Fernando Llorente il y a quelques années. Emre Can a déjà communiqué à Liverpool qu’il ne prolongerait pas son contrat. L’optimisme est grandissant dans la presse italienne alors que certains journalistes affirment que l’affaire est déjà bouclée. En réalité, il faut encore faire preuve de patience. Le joueur privilégie la piste bianconera mais est néanmoins sur les tablettes du Bayern Munich et de Manchester City, capables d’offrir des salaires largement supérieurs mais pas forcément une place au cœur du projet. Selon la Gazzetta Dello Sport, la semaine qui va débuter pourrait être décisive et aboutir à un accord de principe entre le club et l’entourage de Can.

Dennis Praet, premier Belge de l’histoire de la Juve ?

Mais la Juventus ne se limite pas à Emre Can et observe d’autres opportunités, parmi lesquelles Dennis Praet (23 ans). Le milieu de terrain offensif belge n’est pas étranger au succès de la Sampdoria, actuellement 6ème du championnat. Les recruteurs bianconeri, intéressés dans une moindre mesure par Lucas Torreira (21 ans), ont remarqué la présence d’une clause dans le contrat du joueur. Une clause d’un montant de 25 millions d’euros que les bianconeri seraient prêts à payer l’été prochain selon la plupart des médias sportifs italiens. Un prix qui pourrait être revu à la baisse puisque la Sampdoria est intéressée par certains jeunes joueurs appartenant à la Juve, comme Orsolini. Un an après l’échec rocambolesque des négociations autour de Patrick Shick, la Juve et la Samp pourraient tisser de nouveaux liens l’été prochain, voire même dès cet hiver avec la possibilité de laisser Praet en prêt jusqu’à la fin de la saison.

Un oeil sur les espoirs italiens

Fidèle à elle-même, la Juventus garde un œil sur les meilleurs jeunes italiens du championnat. Ainsi le tandem Marotta-Paratici n’est pas insensible aux performances de Lorenzo Pellegrini (21 ans), revenu à la Roma cet été après un passage à Sassuolo. Là-aussi, la Juventus pourrait faire jouer une clause pour recruter le milieu de terrain, considéré comme le futur de la Nazionale. Cette clause, actuellement d’un montant de 25 millions d’euros, pourrait augmenter selon le nombre de matchs joués par le Romain et potentiellement atteindre 30 millions d’euros. Un prix que la Juventus considère encore comme bas au vue de l’inflation sur le marché du transfert, en particulier lorsqu’il s’agit de joueurs italiens. Fabio Paratici a déjà enclenché les contacts avec l’entourage de Pellegrini. Attention cependant à la concurrence de l’Atletico Madrid et des deux clubs de Manchester. La Juventus observe également avec grande attention Bryan Cristante (22 ans), révélation de la saison du côté de l’Atalanta. Malgré les tensions estivales entre les deux clubs cet été autour de Spinazzola, les relations restent excellentes, les Lombards ayant apprécié le comportement respectueux de la Vieille Dame. Affaire à suivre en vue de l’été prochain.

Enfin la Juventus est également en contact avec Cagliari. La direction pose les bases pour le recrutement éventuel de Nicolo Barella (20 ans), espoir de la Nazionale suivi depuis un moment par les bianconeri. Et surtout, Marotta et Paratici aimeraient s’assurer dès cet hiver l’avenir de Kwang-Song Han (19 ans), connu pour être le premier buteur nord-coréen (non non, il ne s’agit pas d’une erreur) de l’histoire de la Serie A. Prêté actuellement à Pérouse en Serie B, le buteur asiatique connaît une saison réussie (8 buts marqués) et est régulièrement observé par les recruteurs de la Vieille Dame. La Juve sent la bonne affaire sportive, mais aussi commerciale puisque le joueur pourrait renforcer la visibilité du club sur les marchés asiatiques. Les négociations sont en cours avec Cagliari, les Sardes étant intéressés par Audero, Cerri et Caligara.

Et le mercato hivernal dans tout ça ? Inutile, Massimiliano Allegri et la direction sont sur la même longueur d’onde : l’effectif n’a pas besoin de renforts immédiats et est parfaitement compétitif pour la seconde partie de la saison.

1 commentaire

  1. Prkoi la Juve à un problème avec des jeunes joueurs pjaca peirera Simone zaza Mario le mina paul Pogba et bcp d’autres jeune encore etccc il faut garde des jeunes c l’averni

LAISSER UN COMMENTAIRE