Et de 9 pour la Juventus ! Grâce à sa victoire sur la Sampdoria 1-2, la Juventus profite des faux-pas subis par ses adversaires directs pour remonter au classement et ne pointer plus qu’à deux points du nouveau leader napolitain. Des buts signés Paul Pogba en première période et Sami Khedira en seconde avant qu’Antonio Cassano ne redonne espoir aux siens à 30 minutes du terme. Mais il en fallait plus pour en venir à bout de cette Juventus, malgré quelques dernières minutes sous tension qui a vu la Sampdoria terminer le match à 10 et s’offrir une dernière occasion dangereuse

La première mi-temps

Dès l’entame du match, les hommes de Massimiliano Allegri mettent le pied sur le ballon, affichant clairement ses ambitions de victoire en proposant un pressing assez haut pour récupérer rapidement le ballon. Elle parviendra à bien faire tourner le ballon sans pour autant se montrer dangereuse en début de rencontre et il faut attendre la 9ème minute pour voir le premier tir du match venu de Paul Pogba, sans danger pour Viviano. La Juventus ajuste ses tirs et à la 16ème minute Hernanes se trouve en bonne position de tir. Celui-ci gênera le portier adverse qui ne parviendra pas à capter proprement le ballon, se dégageant du mieux qu’il peut.

C’est alors sur l’action suivante que le but viendra des pieds de Paul Pogba qui parvient à se libérer de son marquage d’un très joli contrôle de la poitrine avant de reprendre le ballon de volée qui trompera le gardien. La Juventus prend alors l’avantage assez rapidement et peut entrevoir la suite de la partie plus tranquillement. Elle laissera d’ailleurs le cuir aux adversaires durant quelques minutes avant de reprendre sa marche en avant. Les bluecerchiati essaient de se procurer quelques occasions mais se heurtent au bloc défensif turinois qui repousse les attaques adverses. Les rares occasions que veulent bien leur concéder les turinois sont des corners mal négociés par les locaux qui se verront rapidement privés de l’un de leurs meilleurs élément. A la suite d’un contact tête contre tête avec Morata, Soriano préfère laisser sa place se sentant incapable de continuer.

La suite de la première période est assez terne, les deux équipes ne parviennent pas à se montrer dangereuses et la Juventus continue de gérer le match. Il faut attendre la 38ème minute pour voir la Sampdoria se procurer une occasion dangereuse à la suite d’une faute de Bonucci à l’entrée du rectangle. Malheureusement pour la Sampdoria, le tir de Fernando sera stoppé par le mur défensif avant que Zukanovic ne reprenne maladroitement et tirer bien au-dessus des cages de Buffon. Rien d’autre à signaler dans cette première période, malgré les tentatives timides « samp », les deux équipes rejoignent les vestiaires sur le score de 0-1 en faveur de la Juventus.

La seconde mi-temps

Les deux équipes remontent sur le terrain avec des intentions différentes, la Sampdoria voulant à tout prix revenir au score le plus rapidement possible pour espérer prendre au moins un point sur ses terres tandis que la Juventus tâchera de se mettre à l’abri et profiter des faux pas de ses adversaires directs pour le titre. Et c’est le second scénario qui se profilera puisqu’une minute à peine après la reprise, Khedira se retrouve seul face au portier grâce à une superbe passe venue des pieds de Paulo Dybala. L’allemand ne manquera pas l’occasion d’offrir à son équipe une avance plus conséquente puisqu’il trompera joliment Viviano. La Juventus prend le large, menant 0-2 ils peuvent alors voir la seconde place se dessiner de plus en plus.

Ce but de Khedira donnera un coup sur la tête des hommes de Montella, et ça se ressent sur le terrain. Ils ne parviennent pas à tenir le ballon, laissant même à la Juventus les occasions d’encore prendre de l’avance. Fort heureusement pour eux, les tirs de Pogba et Hernanes à l’heure de jeu ne permettent pas d’alourdir le score. La Sampdoria sort alors tout doucement la tête de l’eau avec sa première réelle occasion signée Antonio Cassano qui reprend de la tête un ballon venu de la droite, fausse alerte pour la Juventus.

Le tournant du match

Le tournant du match aurait pu survenir à la 62ème minute par l’intermédiaire de Morata lorsque celui-ci se présente seul en zone de finition. Malheureusement, ce dernier ne parvient pas à cadrer sa tête, pourtant bien servi par Hernanes. L’espagnol n’y est pas dans ce match, il ne parvient pas à se montrer dangereux et semble être l’élément le plus faible côté bianconero et sur l’action suivante, c’est la Sampdoria qui reprend espoir grâce à un but d’Antonio Cassano, l’homme le plus dangereux côté adverse. La défense bianconera qui jusqu’alors n’avait rien concédé est surprise par une action rapide entre Carbonero et Cassano qui ne se privera pas de tromper Buffon d’un pointu précaire. S’en suit alors un flottement de presque 10 minutes qui aurait pu voir la Sampdoria égaliser comme sur cette frappe de Fernando qui laisse Buffon cloué sur sa ligne, finissant sa course d’un souffle à côté.

La Juventus reprend alors petit à petit son souffle et revient dans le match, l’orage semble être passé et c’est bien les hommes d’Allegri qui contrôlent la suite du match. Mais ce dernier ne sera pas épargné pour autant, les dernières minutes offrent quelques frayeurs au Mister et c’est à la 89ème minute que commence la scène. Buffon reprend alors un centre juste avant qu’un attaquant ne puisse mettre sa tête mais la Sampdoria compte bien jouer un mauvais tour à la Juventus. Malgré une carte rouge donnée à Moisander à 2 minutes du terme suite à une vilaine faute commise sur Zaza, ils parviennent à se procurer une ultime occasion sur corner mais sera dégagée par Chiellini qui fêtera cette action comme un but.

L’arbitre décide alors de mettre fin aux débats et d’officialiser la victoire de la Juventus, la neuvième de suite, permettant à la Juventus de revenir à la seconde place du classement, à deux points de l’actuel leader napolitain.

LAISSER UN COMMENTAIRE