Après un début de saison compliqué, Mandzukic semble enfin prendre ses marques dans cette Juventus. Et les tifosi l’ont remarqué puisqu’ils l’ont élu meilleur joueur du mois de novembre. Le Croate traverse un bon moment : ses 3 buts inscrits ce mois-ci ont été décisifs : égalisation contre l’Empoli, but de la victoire face à Manchester City et l’ouverture du score à Palerme. A cela s’ajoute aussi une prestation solide, courronée d’un assist à Dybala, contre la Lazio.

Petit à petit, le duo Mandzukic-Dybala s’est imposé à Allegri, relégant le 4-3-3 ( souffrant de l’absence d’un véritable ailier gauche ) au second plan. A tel point que le staff médical fait tout pour récupérer le joueur pour le match décisif contre la Fiorentina. Si il est jugé apte à jouer donc, Mandzukic devrait  renvoyer Morata sur le banc : pas tant parce que l’espagnol a raté deux actions décisives mais surtout parce que le duo fonctionne à merveille pour le moment. Les deux attaquants l’ont encore prouvé contre la Lazio vendredi dernier. Si ils échangent peu le ballon entre eux ( contre la Lazio, 4 passes de Mandzukic à Dybala ( dont un assist ) contre 3 dans le sens inverse ), c’est surtout leurs positions différentes sur le terrain et les zones qu’ils recouvrent qui font mal aux défenses adverses. Si Dybala n’hésite pas à s’abaisser à un rôle de numéro 10 ( à plusieurs reprises contre la Lazio, on a plus vu un 3-5-1-1 qu’un 3-5-2 ) pour prendre le jeu à son compte et à combiner avec ses coéquipiers tout en étant capable de finaliser les actions, Mandzukic attire les défenseurs, presse les adversaires et revient défendre. Car c’est aussi dans la phase défensive que le croate fait la différente : il garantit un équilibre tactique qui manquait en début de saison. Fidèle à lui même, Mandzukic ne refuse jamais à se sacrifier et revenir défendre si il le faut, ce qui le rend de plus en plus indpensable en phase de non possession.

Si Dybala a très rapidement porté satisfaction, Nedved allant même jusqu’à dire qu’il dépassait les attentes de la direction en octobre, Mandzukic s’est finalement réveillé au meilleur moment, quand Allegri a commencé à lui mettre la pression en interne. Mais Mario est aussi un personnage compliqué, qui a besoin de temps pour s’intégrer dans un vestiaire. De même, il lui a fallu quelques semaines pour retrouver sa pleine forme physique après sa blessure de début de saison.  Dybala et Mandzukic sont maintenant sur le même rythme et vont devoir réussir l’examen de la Fiorentina, une des meilleures défenses du championnat ( 12 buts encaissés ).

LAISSER UN COMMENTAIRE