La saison 2016/2017 a rendu son verdict il y a déjà deux semaines. Le temps pour vos serviteurs de se remettre des émotions bonnes comme mauvaises et vous proposer un bilan noté en (presque) toute objectivité ! L’occasion de faire le point sur les joueurs au cas par cas, et de distribuer les bons points comme les bonnets d’âne pour ce tout premier conseil de classe bianconero. 

Le principe : Les 27 joueurs formant l’effectif professionnel de la Juventus vont se soumettre à la plume impartiale et sans merci des 4 rédacteurs de Stile Juve : Emilie, Lea, Fiorenzo, et Captain. Chaque rédacteur attribue une note sur 10 à chaque joueur. Les 4 notes seront additionnées pour former un total sur 40 qui consistera en la note sur la saison du joueur.
Les joueurs sont divisés en 3 catégories : Gardiens/Defenseurs, Milieux de terrain, Attaquants.

Aujourd’hui, c’est le tour des milieux de terrain !

Kwadwo ASAMOAH – 28 ans
24 matches, 1 assist

Emilie : S’il ne fait pas parti des titulaires indiscutables, il n’en reste pas moins une solution fiable à plusieurs postes. Joueur très impliqué, s’il sait qu’il n’est pas le meilleur, il met beaucoup de cœur pour toujours être au niveau de ses coéquipiers.
NOTE : 6,5/10

Lea : Une renaissance pour le ghanéen qui montre de belles choses cette saison. Une vraie alternative à gauche.
NOTE : 6.5/10

Fiorenzo : Kwadwo Asamoah revient de loin et a constitué une ressource précieuse en l’absence de doublure d’Alex Sandro, après le départ de Patrice Evra. L’impression générale reste cependant limitée. Maintenant qu’il a retrouvé sa forme physique, le moment pour tenter une nouvelle aventure est sans doute venu.
NOTE : 5,5/10

Captain : Le multifonctions du milieu de terrain, un joueur moyen-bon partout mais qui n’excelle dans rien depuis son retour de grosse blessure, donc pas celui qui va bousculer un match si celui-ci s’engage mal. C’est d’ailleurs dans cette situation que ses flagrantes limites explosent en pleine figure. Second couteau suisse (ghanéen du coup) mais jamais rien de plus à la Juve. De quoi faire regretter Asamoah 2013.
NOTE : 5.5/10

NOTE DE LA SAISON : 24/40

 

MARIO LEMINA – 23 ans
29 matches, 2 buts, 1 assist

Emilie : Il n’aura pas eu beaucoup d’occasions de jouer mais ne se sera pas non plus montré déterminant dans ses interventions. Malgré beaucoup d’implication, il manque de temps de jeu pour progresser et être au niveau de ses coéquipiers.
NOTE : 5,5/10

Lea : Lemina s’implique et apporte ce que son niveau actuel peut apporter. Et s’il souffre un peu de temps en temps, il ne manque toutefois pas de volonté.
NOTE : 6/10

Fiorenzo : Ce n’est pas de sa responsabilité s’il termine la saison en ailier droit. Mais deux ans après son arrivée, la question reste la même : qu’est-ce que Lemina peut apporter à la Juventus ?
NOTE : 5/10

Captain : On a beau ressuyer nos lunettes ou faire nos poches, on retrouve pas le Lemina de la saison passée, celui au jeu chaloupé, techniquement facile et même parfois décisif. Généralement son entrée en jeu coïncide avec un match déjà plié, dans le bon comme le mauvais sens du terme. Mario Laminé.
NOTE : 5/10

NOTE DE LA SAISON : 21.50/40

 

Miralem PJANIC – 27 ans
47 matches, 8 buts, 12 assists

Emilie : Un début de saison chaotique, le bosniaque a eu du mal à se mettre au rythme de sa nouvelle équipe. Cependant Allegri a maintenu sa confiance en lui et lui a fait essayer plusieurs postes. Il réalise une deuxième partie de saison qui est une révélation pour lui. Il orchestre le jeu à merveille et se montre souvent décisif sur coup de pied arrêté. 8 buts et 12 assists plus tard : une très belle première saison pour lui.
NOTE : 7,5/10

Lea : Du bon, du moins bon. Des débuts compliqués masqués par de beaux coup-francs, une fin de saison où il se fait plus discret mais aussi plus précieux. Une saison moyenne option bien.
NOTE : 7/10

Fiorenzo : Disons-le clairement, sa saison a mal débuté. Pjanic a peiné à trouver sa place et a souvent sauvé ses matchs grâce à ses qualités sur coup de pied arrêté. Mais Allegri s’est fié à son intuition estivale et l’a maintenu une bonne fois pour toute en regista. Le résultat porte ses fruits sur la seconde partie de saison : un régal. Et l’année prochaine, il ne débutera plus avec ce handicap…
NOTE : 7,5/10

Captain : Pourtant habitué aux exigences du Calcio, Mire a découvert le pallier au-dessus avec la Juventus. Un temps d’adaptation qui s’est traduit par un début de saison galère, ou Allegri l’a positionné un peu partout. Puis la classe du joueur a fait le reste. Des assists, des pions, de l’influence sur le jeu et de superbes coups francs.
NOTE : 7.5/10

NOTE DE LA SAISON : 29.5/40

 

Anderson HERNANES – 32 ans
13 matches, 1 but, a quitté le club au mercato de Janvier

Emilie : Peu utilisé, il aura montré du bon et du moins bon. Irrégulier dans ses prestations, son départ est une bonne chose tant pour lui que pour le club.
NOTE : 5,5/10

Lea : Surpris lui-même par son arrivée à la Juventus, Hernanes n’a certainement pas donné tout ce dont il est capable. Dommage.
NOTE : 5.5/10

Fiorenzo : Qui ça ?
NOTE: Non noté

Captain : Merci au revoir. Il était temps.
NOTE : 2/10

NOTE DE LA SAISON : Non noté

 

Sami KHEDIRA – 30 ans
45 matches, 7 buts, 4 assists

Emilie : L’homme de l’ombre. Il travaille en silence dans la construction du jeu sur le terrain. Sa première partie de saison a été explosive, malgré une période de moins bien dans la seconde, il aura prouvé son statut de titulaire, même en Ligue des Champions. Un joueur très important sur le terrain.
NOTE : 7,5/10

Lea : L’un des meilleurs cette saison. Très utilisé par le mister, il s’implique beaucoup et n’hésite pas à travailler dans l’ombre pour le bien de l’équipe. Un grand bravo à lui.
NOTE : 8.5/10

Fiorenzo : Une saison complète sans être pénalisé par les blessures, c’est tout ce qu’il manquait à Sami Khedira pour faire mieux que la saison dernière. Sa capacité à s’insérer dans les espaces est toujours un délice. S’il semble parfois discret, son absence se fait pourtant toujours remarquer : la marque des grands travailleurs.
NOTE : 7/10

Captain: Sami se sent plus que bien à la Juve et ça se voit, saison pleine quasi sans blessure qui lui arrache l’étiquette de joueur-pansement. Distribue et organise le jeu sereinement, se montre froid devant le but et multiplie les déclarations d’amour pour la vieille dame, et si finalement c’était ça, la classe à l’allemande ? Deutsche Qualität.
NOTE : 8.5/10

NOTE DE LA SAISON : 31.5/40

 

Claudio MARCHISIO – 31 ans
28 matches, 2 buts, 3 assists

Emilie : Il n’a pas autant joué qu’il l’aurait souhaité à cause de sa blessure aux ligaments croisés dont il a mis du temps à se remettre. La fin de saison l’a montré plus sûr de lui et capable des mêmes choses qu’auparavant. Beaucoup de progrès ont été fait depuis son absence et nul doute qu’il sera de nouveau au top à la rentrée.
NOTE : 6,5/10

Lea : Si Marchisio n’est pas encore revenu à son top niveau après sa blessure, il parvient toutefois à montrer de belles choses. Aucun doute que s’il continue sur sa lancée, il sera de nouveau le milieu hors pair qu’on a connu. Courage Principino.
Note : 6.5/10

Fiorenzo : Combien d’autres équipes européennes peuvent se vanter d’avoir un joueur d’une telle qualité sur le banc ? De retour de la plus grave blessure de sa carrière, il a connu des hauts et des bas. Mais la sensation est globalement positive et prometteuse : le Principino a encore de belles années devant lui.
NOTE : 6,5/10

Captain : Travail, persévérance, sacrifice, trophées. Plus que jamais, Claudio Marchisio est l’incarnation vivante de l’ADN Juventus. Une rage de vaincre qui l’a conduit à un glorieux retour après s’être fait les croisés. Encore un peu court physiquement mais le petit prince est sur le bon chemin. Et c’est tant mieux, parce que la Juventus sans Claudio c’est un peu comme un gâteau sans la cerise dans l’horizon d’un football qui manque de plus en plus de romantisme.
NOTE : 7/10

NOTE DE LA SAISON : 26,50/40

 

Tomas RINCON – 29 ans
19 matches, 1 assist, a rejoint le club au mercato de Janvier

Emilie : Arrivé en janvier, ses prestations n’ont pas été transcendantes. Peut être qu’il n’a pas encore totalement trouvé ses marques. Il montre de bonnes choses mais semble toutefois limité.
NOTE : 5,5/10

Lea : Une partie de saison sans éclat, mais sans faute. Une note moyenne donc.
NOTE : 5.5/10

Fiorenzo : Recrue davantage quantitative que qualitative,  il n’a pas eu beaucoup de temps pour se mettre en évidence. Les attentes placées en lui n’étant pas très élevées, on est ni déçu, ni satisfaits : on attend simplement la saison prochaine pour mieux le juger.
NOTE : 5,5/10

Captain : Physique de papa, barbe à papa et plus viril que la virilité, le General n’a peut-être pas été à la hauteur des attentes sur une moitié de saison. Une question d’adaptation ? A voir la saison prochaine. Repos.
NOTE : 5.5/10

NOTE DE LA SAISON : 22/40

 

Rolando MANDRAGORA – 19 ans
1 match (4 min.)

Emilie : Impossible de le noter sur si peu de temps de jeu. Sa blessure en première partie de saison et son long temps de remise en forme ne l’ont pas aidé.
NOTE : Non noté

Lea : Impossible à juger, espérons simplement que les belles qualités qui l’ont révélé au football italien puissent se développer dans les meilleures conditions.
NOTE : Non noté

Fiorenzo : Le pire est passé, c’est en tout cas ce qu’on lui souhaite. Il devra revenir de loin pour gagner sa place à la Juve. Et cela risque de passer par un prêt.
NOTE : Non noté.

Captain : Noter 4 minutes de match est impossible, j’espérais toutefois qu’Allegri le ferait jouer plus souvent. Néanmoins pour sa seule entrée de la saison, il a distribué quelques passes de 40 mètres avec aisance et ne semble pas embêté avec le ballon dans les pieds. Du potentiel, de l’élégance, et un blaze de plante. Reste à le laisser grandir sur le pré pour faire fleurir une promesse du football de demain.
NOTE : Non noté.

NOTE DE LA SAISON : Non noté

 

Stefano STURARO – 24 ans
28 matches, 1 assist

Emilie : Son côté rugueux et récupérateur est utile au milieu de terrain. Cependant, il est trop irrégulier dans ses prestations et semble parfois peu au niveau.
NOTE : 6/10

Lea : Si parfois la technique manque de justesse, sa combattivité n’est pas à remettre en question. Il se bat sur chaque ballon et fait preuve d’une grande motivation et d’une grande envie de progresser.
NOTE : 6/10

Fiorenzo : Avec deux places seulement au milieu, la saison a été difficile pour Stefano Sturaro. Limité techniquement, les rôles qu’Allegri lui a confié ne l’ont pas aidé à briller. La saison prochaine sera celle de la vérité. Fan de football américain, il pourrait  se révéler en protégeant Pjanic comme un lineman offensif protège son quaterback.
NOTE : 5,5/10

Captain : Le nouveau Gattuso se cherche encore. Trop maladroit offensivement, même ses récupérations de balle ne sont plus aussi justes et décisives qu’auparavant. Le temps passe et le statut d’espoir du football italien commence à s’effriter dangereusement pour laisser place à une étiquette beaucoup moins valorisante.
NOTE: 5/10

NOTE DE LA SAISON : 22.50/40

Voilà qui conclut pour les milieux de terrain ! La prochaine fois, au tour des attaquants.

Entre p'tits ponts lyriques et tacles à la jugulaire. S'est déjà fait les croisés à l'auriculaire gauche. Deux fois.

LAISSER UN COMMENTAIRE