Leaonardo Bonucci

« Nous voulions gagner, au-delà du fait que ce soit l’Inter ou une autre équipe. Deux matchs nul de suite, c’était trop, nous voulions gagner pour lancer un message. Les victoires et les matchs nuls n’ont de sens que quand nous atteignons nos objectifs, nous devons encore pédaler. Maintenant, il faut penser à mercredi, ils chercheront à se relancer surtout après ce soir et nous devrons démarrer plus forts qu’eux. Le Napoli ? C’est une course contre nous-même. Le but ? J’ai vu la balle et j’ai cherché à frapper fort, j’ai été chanceux de ne pas tirer sur Handanovic. Un but d’attaquant ? Je dois progresser avec le ballon mais aussi sans, c’est ça mon objectif ».

Anderson Hernanes

« J’ai failli marquer. Malheureusement, Handanovic a été bon cette fois, et il l’a enlevée du cadre. J’avais de bonnes sensations pour ce match. Après celui de mercredi, au cours duquel je n’ai joué qu’une mi-temps et nous avons réussi à retourner la situation, il y avait beaucoup d’enthousiasme et ce n’était pas facile de bien gérer ces émotions et l’envie de bien faire. Mon rôle ? L’idée de jouer dans ce nouveau rôle, devant la défense, est venue quand Marchisio s’est blessé en début d’année. Dans ma carrière, ma force a toujours été ma capacité d’adaptation à différents rôles. C’était un défi, je l’ai accepté. Le Bayern ? On peut le faire. Nous savons que ce sera dur, comme toujours. A ce niveau, les matchs simples n’existent pas ».

LAISSER UN COMMENTAIRE