L’année 2015 s’est terminée et pour Stephan Lichtsteiner, il est temps de faire les bilans. C’est en exclusivité aux micros de Premium sport qu’il le fait, parlant des résultats obtenus par la Juventus, du duel qui attend son équipe face au Bayern, le départ de Pirlo ou encore son opération subie au cœur.

Il commencera par parler des succès obtenus durant l’année 2015 « Je ne suis pas surpris par les succès, nous somme une équipe forte. Dommage pour la finale de Champions League … ». Ensuite, il se livre sur le huitième de finale contre le Bayern « Nous verrons si les choses ont changé par rapport à il y’a trois ans (la Juve avait rencontré le Bayern en quart de finale), c’est difficile de le  dire maintenant. Ils sont très forts et ont un très grand entraîneur. Ça sera un beau match et ça sera beau de retrouver Vidal et Coman avec qui nous avons fait tant d’années importantes. Ce sont deux grands joueurs, surtout Arturo qui a été un élément majeur pour les scudetti gagnés ».

Il parle également de son opération subie au cœur « Ce fut une période durant laquelle j’ai beaucoup pensé, j’espérais revenir le plus vite possible. Au départ, je ne savais pas quel était le problème précis et je continuais à y penser. Mais à la fin, tout a bien été ».

Au sujet de l’année extraordinaire qu’a vécue la Juventus, Lichtsteiner n’a pas de doutes « Je m’y attendais un peu. Je savais que ça serait une autre année difficile, aussi pour le changement d’entraîneur. L’équipe est cependant forte, nous avons de grands champions qui jouent à un haut niveau depuis des années et pour cela, je n’ai pas été surpris par l’année que nous avons fait ».

Le seul point noir fut la finale européenne perdue contre Barcelone. Stephan livre ses impressions sur ce match qui restera quoi qu’il arrive dans sa mémoire « Selon moi nous avons bien fait de jouer de cette façon après le goal de Morata, parce qu’il y’a eu une situation dans laquelle on aurait pu nous donner un pénalty, il y’a eu deux tirs sur lesquels nous aurions pu faire mieux et si nous avions pris l’avantage, ça aurait été un tout autre match ». « Maintenant c’est fini, ça fait toujours mal mais nous ne devons plus y penser, nous allons réessayer cette année. C’est une grande désillusion car nous voulions gagner à tout prix, nous étions près de le faire contre l’équipe la plus forte jamais vue pour moi. Mais certainement, malgré cela la déception reste ».

Ensuite, sur le début difficile vécue par la Juventus en championnat « Au début de cette saison nous étions en difficulté, malgré cela nous avons fait quelques bons matchs. Nous ne réussissions pas à marquer et subissions le but à la première occasion concédée à l’adversaire. Nous nous sommes parlés après le KO contre Sassuolo mais même sans ces paroles nous aurions fait le même parcours parce que l’équipe est forte et je ne suis pas surpris que nous sommes revenus à ce niveau ».

Dans l’année 2015 de la Juventus, Pirlo est parti est quelque chose a changée « Maintenant il y’a Pogba, Marchisio et tant d’autres qui donnent de grands ballons mais certainement, un joueur comme Pirlo manque parce que c’est un fuoriclasse qui te donne tant de choses. Il me manque à moi comme il manque à tous mes compagnons ».

A  propos de l’adieu de Tevez et à l’explosion de Dybala, Lichtsteiner a les idées claires « Il ne me plait pas de comparer les deux joueurs, parce que Tevez est plus âgé, il a plus gagné, il a fait sa route et est un vrai champion. Dybala peut devenir très fort mais on ne peut pas comparer un vingtenaire  à un trentenaire : nous verrons dans les 10 prochaines années ce qu’il se passera ».

Enfin, sur la lutte actuelle pour le scudetto « Nous verrons à la fin qui gagnera, espérons que ça soit nous ».

LAISSER UN COMMENTAIRE