Lors du dernier été, Fernando Llorente a été enrôlé gratuitement par Séville grâce à l’excellent rapport personnel qu’il entretenait avec la Juventus. Voici les paroles que l’attaquant espagnol prononce au quotidien « Tuttosport », il ne sera pas difficile à comprendre comment la Vecchia Signora a été une page indélébile dans le livre de la vie de l’ancien turinois.

Depuis Séville, Llorente envoie des paroles d’amour pour la Juventus « Dans mon cœur, je serai juventino toute ma vie. Impossible de me voir à l’Inter ? A l’heure actuelle, je ne me vois pas avec un autre maillot que celui de la Juventus. Après, vous savez comment ça fonctionne dans notre monde : dans le football, on ne peut jamais dire jamais. Ca m’a déplu d’aller ailleur, à la Juventus et à Turin j’étais très heureux. Si ça avait dépendu de moi, et si j’avais senti la confiance, je serais resté. Des clubs comme la Juventus sont rares dans le monde ».

Le « Roi Lion » comme il était surnommé est très confiant sur les horizons de la Juventus pour la suite de la saison « Le Bayern ? le Juve en deux matchs peut battre tout le monde. En Champions, ça ne doit pas être un problème d’affronter directement une équipe forte. Je suis confiant. En championnat ils font une remontée incroyable. Je connais bien mes anciens compagnons, ils sont forts. Et maintenant qu’ils ont retrouvé la continuité, ils ont mis la peur sur l’Inter, le Napoli et la Fiorentina. La Juve ne s’arrêtera plus, c’est un groupe habitué à gagner. Je pense qu’ils gagneront le scudetto ».

Llorente est encore lié aux cœurs bianconeri « quelle fierté l’affection des gens. Durant Séville-Juventus j’ai été ému. Si je me sens inférieur à Mandzukic ? Inférieur, non. Mais nous parlons d’un attaquant qui a fait tellement de choses. Vous me connaissez, moi je pense à jouer, c’est tout. Ce n’est pas à moi de dire si je suis meilleur ou moins bon ».

Il passe ensuite au chapitre Morata « certainement il préfèrerait m’avoir avec lui, nous étions très bien ensembles. Avoir un compagnon espagnol avec qui parler est un avantage. Nous nous parlons encore beaucoup. Alvaro qui joue peu c’est étrange, ce n’est pas un bon moment à passer parce que pour un attaquant, ne pas marquer c’est dur. Quand ça arrive tu penses à tout et ce n’est pas facile. Mais restez tranquilles, les goals arriveront. Parce que Alvaro est fort et à peine il sera débloqué qu’il ne s’arrêtera plus. Il a seulement besoin de minutes et d’une pincée de chance pour y parvenir. Il sera à Turin ou Madrid la saison prochaine ? Ça dépendra des prochains mois, ce sont des choix personnels. Mais certainement, Morata se sent bien à Turin et à la Juventus ».

Llorente n’a aucune doute quand il s’agit de choisir le meilleur joueur du championnat « Paul est le plus fort de tous … En été il décidera et ça sera un choix important pour lui et pour la Juve. Paul est conscient que des clubs du niveau de la Juve, il n’y en a que 4 ou 5. Dybala ? J’admets que je ne m’attendais pas qu’il arrive à la pause hivernale avec 10 goals. Les statistiques de Dybala sont fantastiques, il peut devenir un top joueur. Similitudes avec Tevez ? Non, ils sont différents, Carlos possède une méchanceté folle, je dirais unique … ».

Enfin, Llorente parle de son aventure actuelle qu’il vit sous de nouvelles couleurs « retourner en Espagne était un peu comme rentrer à la maison. Mais Turin est dans mon cœur. Ça me manque les pâtes, les glaces et aussi tous les amis que j’ai laissé. C’est aussi dur pour ma femme qui avait lié des liens avec ses collègues de l’hôpital. Quel objectif fixé à Séville ? Nous devons nous concentrer sur les places européennes, peut être les 4 premières.  ».

Source : Tuttosport

 Rejoignez-nous sur la Page Facebook et sur Twitter pour encore plus d’actualités ! 

LAISSER UN COMMENTAIRE