Sa parole se fait rare dans les médias. Mais en tant que protagoniste de ce cinquième Scudetto consécutif, Mario Mandzukic avait le devoir de s’exprimer. Et c’est à Tuttosport qu’il a délivré son ressenti et fait le bilan de sa première saison en bianconero. « Les débuts à Turin n’ont pas été simples. Pour la première fois de ma carrière, j’avais des problèmes physiques et je découvrais le football italien. En plus, il y avait dix nouveaux joueurs, il a fallu du temps pour s’acclimater et devenir une équipe. Le tournant, c’est la défaite contre Sassuolo : dans les vestiaires, on s’est regardé droit dans les yeux. C’est là que j’ai compris que ce groupe avait du caractère et que la Juve aurait fait un grand championnat« . 

Bien qu’il ait fréquenté un très grand club comme le Bayern, Mario se dit « impressionné par l’organisation du club : surtout dans les moments de crise, tout le monde, des dirigeants au staff, est resté proche de l’équipe. Je connaissais l’histoire et la valeur de ce club mais quand tu évolues en son sein, tu comprends vraiment la mentalité et le tempérament : c’est quelque chose d’unique. Et maintenant, je suis heureux d’avoir pu me montrer important pour cette société« .

Outre la société, il a tenu également à rendre hommage à Massimiliano Allegri, avec qui il entretient un rapport solide : « Il m’a beaucoup aidé : il m’a voulu à la Juve, il est resté proche de moi quand ça n’allait pas, il m’a toujours supporté. Si Simeone est un gladiateur, Allegri est un dur, un homme de caractère avec des idées claires et des résultats qui parlent pour lui« .

Après une incroyable saison, il est maintenant temps de parler du futur : « Je veux rester ici à 100% : je suis heureux à la Juve et l’année prochaine, nous pouvons faire encore mieux que cela« . Mais le mercato semble le mettre dans une position difficile étant donné que la Juve cherche un grand buteur. Cavani est d’ailleurs évoqué par Tuttosport. « L’important, c’est de maintenir le niveau du groupe et d’intégrer des champions : en faisant ainsi, nous pourrons gagner la Ligue des Champions. Je ne sais pas si Cavani viendra, ce sont les affaires de la société« .

Maintenir le niveau du groupe donc, cela passe aussi par la permanence de Pogba : « J’ai vu beaucoup de grands milieux de terrain dans ma carrière mais personne n’a la carrure de Paul à son âge, autant de qualités et un tel potentiel. Il deviendra l’un des meilleurs, si non le meilleur. Je lui ai dit de rester à Turin encore quelques années pour achever son saut de qualité« .

LAISSER UN COMMENTAIRE