L’année a déjà commencé pour les bianconeri qui travaillent déjà en prévision de la première rencontre de 2017, prévue le 8 janvier contre Bologne. C’est donc l’heure du bilan à propos de 2016 et de la définition des objectifs pour 2017 de la part de Claudio Marchisio, qui s’est exprimé aux micros de JTv.

Un point sur 2016

« J’ai défini 2016 comme une année aigre douce pour moi à cause de ma longue blessure. Je pourrais également lier ce sentiment à celui de l’équipe, vu comment l’année s’est terminée. C’est l’unique point noir d’une année complètement positive. Ne pas rapporter ce premier trophée de la saison à la maison n’était pas une belle chose, c’est normal que cela laisse un peu d’amertume, mais nous devons regarder tout le positif qui a été fait, record sur record, des trophées remportés et un titre de Champions d’Hiver conquis en avance et qui nous porte pour démarrer 2017 avec une grande confiance et une grande envie de continuer. »

Le premier obstacle de l’année : Bologne

« C’est une belle chose de pouvoir démarrer l’année dans notre stade, avec nos tifosi à nos côtés. Nous devrons être prêts pour un match qui ne sera pas du tout facile et avoir notre public avec nous sera une stimulation supplémentaire. Nous jouerons contre une équipe qui voudra bien commencer l’année et comme nous le savons, le premier match de l’année est en général, compliqué. Nous revenons d’une période de pause et durant ces quelques jours nous devrons bien travailler pour être prêts. Bologne n’a pas beaucoup de points par rapport à leur équipe qui est très intéressante avec de bons joueurs et un entraîneur qui travaille très bien. Donadoni nous a toujours mis en difficulté, à chacune de ses rencontres avec nous. Notre dernier match nul était d’ailleurs déjà contre Bologne, il y a un an. Nous devrons être attentifs pour démarrer tout de suite du bon pied. »

Le championnat

« La différence entre ce championnat et les précédents est que nous avons bien commencé. Nous avons chuté dans certaines situations, en perdant des matchs importants comme les deux joués à Milan ou celui contre le Genoa, mais nous sommes toujours bien revenus après ces mauvais pas. »

Les rivaux à surveiller

« La Roma a démontré ces dernières années, que c’était une grande équipe, qui avait le Scudetto pour objectif. Il y a aussi le Napoli, qui n’est pas très bien parti, mais qui est en train de se refaire et qui a un effectif important, pas seulement pour le championnat mais aussi pour la Ligue des Champions, comme ils l’ont démontré en Europe. »

Les Huitièmes de Ligue des Champions

« En Ligue des Champions nous sommes jusque-là sur un chemin positif : les résultats sont là et nous avons réussi à atteindre la première place du groupe. Nous sommes satisfaits du tirage car il est certain que nous pouvions rencontrer des équipes qui, au moins sur le papier, sont plus fortes. Cependant, il ne faut pas oublier que Porto est une très bonne équipe en Ligue des Champions. Ils font toujours de bonnes choses dans cette compétition et ils ont des joueurs talentueux qui vont chaque année dans de très grands clubs, nous devrons donc faire attention. C’est une équipe très technique, mais aussi physique, cela ne sera pas facile. Nous aurons la chance de jouer le match aller au Portugal et le retour au Stadium. Mais nous avons le temps d’y penser, pour l’instant nous devons nous concentrer sur le championnat et continuer sur le chemin dans lequel nous sommes. »

Les objectifs à venir

« Nous en avons manqué un avec la défaite en Supercoppa. Mais nous devons nous relever de cette défaite tout de suite et voir les objectifs que nous devons encore atteindre : le championnat, la Ligue des Champions et la Coupe d’Italie. Nous avons une équipe compétitive qui peut beaucoup donner, encore plus que nous ne l’avons déjà fait. Nous en sommes conscients et dans les mois qui viennent nous devrons travailler sur tous les fronts : la Juventus peut arriver au bout de toutes ces compétitions. »

LAISSER UN COMMENTAIRE