Claudio Marchisio s’est exprimé hier aux micros de JTV à propos la première place récupérée par la Juventus ce dimanche, mais aussi du match contre l’Atalanta en passant par les qualités de l’équipe qui seront mises à l’épreuve dans la course au Scudetto.

Si l’euphorie de la qualification en quarts de la Ligue des champions aurait pu, ce dimanche, déstabiliser la Vieille Dame qui affrontait l’Udinese, ce ne fût heureusement pas le cas «Après la Ligue des champions, il est facile de tomber dans des pièges. Nous avons fait un bon match contre l’Udinese, même si nous avons pris des risques sur quelques contre-attaques. Ensuite, la rencontre a pris la bonne tournure et nous avons reconquis la première place», explique le numéro 8 bianconero.

Avec cette victoire, les Turinois retrouvent enfin le sommet de la Serie A. «Nous sommes en tête du classement, mais il faut aussi rappeler que nous ne sommes qu’à un point du Napoli, même si nous avons un match de retard. », tempère Marchisio. «Cependant, c’est un bon résultat, c’était notre objectif. Nous voulons passer devant tout le monde. Il faut que nous gardions l’avantage».

Le suspens sera, selon lui, maintenu jusqu’au bout. «Pour le moment, nous ne faisons rien de plus que le Napoli, un seul point nous sépare. Les deux équipes réalisent un très bon championnat, et il reste beaucoup de points à prendre. Il y a beaucoup de matchs déterminants qui feront la différence, mais comme nous l’avons toujours dit, si certains matchs paraissent faciles sur le papier, ce n’est pas le cas dans la réalité. Il faudra rester concentrés et déterminés».

Outre ces qualités, la Juventus pourra également compter sur la qualité technique de son effectif ainsi que sur son expérience. «Nous avons une équipe très complète avec des joueurs de classe internationale. Prenons un match comme celui que nous avons fait contre Tottenham. Nous avons beaucoup souffert, mais nous sommes parvenus à rester unis, compacts, et à clore le match grâce à nos qualités techniques, mais aussi grâce à nos qualités mentales. C’est l’expérience internationale qui amène ce genre de résultat».

Une bonne phase défensive serait le secret de la Vieille Dame, elle qui n’a plus encaissé de but en championnat depuis le début de l’année? Certainement, mais le mérite revient également aux attaquants, selon le Principino. «Tout part de l’attaque. La phase défensive dépend aussi d’elle, parce que ce sont les attaquants qui vont au pressing, même si ce sont les défenseurs qui taclent ou qui récupèrent la balle. Nous faisons un travail d’équipe».

Gagner en équipe mercredi contre l’Atalanta, voici l’objectif affiché. «L’Atalanta est une équipe très physique, qui défend en marquage individuel sur tout le terrain. Elle a des joueurs de très grande qualité et leur entraîneur se débrouille très bien cette saison. Ce sera un match difficile. Et un match à gagner».

LAISSER UN COMMENTAIRE