Dans le cadre de l’inauguration du J-Medical (dont nous vous parlerons bientôt), Beppe Marotta s’est exprimé sur le sujet brûlant du moment et notamment le cas d’Alvaro Morata. L’attaquant espagnol a regretté de ne pas avoir plus de certitudes sur son futur (lire notre article). Marotta n’a certainement pas rassuré les tifosi : « Le droit de rachat est malheureusement une épée de Damoclès que nous avons dû subir, le Real Madrid n’est pas une société naïve. Nous avons choisi de prendre un jeune espoir et il s’est affirmé ici, nous sommes fiers de l’avoir. Mais il est encore tôt pour établir des contacts ».

Cet été, la Juventus n’entend pas multiplier les achats mais espère plutôt privilégier la qualité : « Pour le moment, nous effectuons un travail de vérifications et d’approfondissements. Avec l’entraîneur, nous viserons l’excellence et un très haut niveau de qualité pour améliorer un effectif déjà optimal ».

La prolongation d’Allegri est aussi un sujet chaud du moment : « L’aspect contractuel est formel, ce qui compte vraiment c’est que l’entraîneur et la société partagent la même stratégie avec une satisfaction réciproque. Avec Allegri, nous entretenons un très bon rapport, basé sur la confiance. C’est un mariage qui rend heureux les deux partis. Tous les prérequis sont réunis pour continuer ensemble ce cycle gagnant ».

L’arrivée de Conte à Chelsea après l’Euro n’est pas forcément une bonne nouvelle pour la Vieille Dame. L’ancien entraîneur bianconero souhaiterait retrouver certains de ses anciens joueurs : « Nous sommes fiers que nos garçons finissent dans le viseur des grands clubs européens. Mais la Juventus est une grande société, nous avons des footballeurs qui ont signé des contrats sur le long terme et ils n’ont aucune envie d’être transférés. La seule exception, c’est Cuadrado, qui est arrivé en prêt et auquel nous devons penser avec Chelsea : la priorité leur revient clairement ».

Pogba continue d’affoler les grands clubs européens. Mais contrairement à ce qu’affirme une partie de la presse, la Juve n’est toujours pas vendeuse : « C’est un joueur qui nous appartient, qui a signé un contrat sur le long terme et qui a manifesté son intention de rester avec nous. Il y a tous les prérequis pour qu’il puisse continuer avec nous pour les prochaines années. Je ne dis pas que le fait qu’il reste est une chose acquise, parce qu’il n’y a jamais rien d’acquis dans le football, mais c’est largement faisable ».

Malgré l’approche du mercato, Marotta ne perd pas de vue le Scudetto : « C’est l’objectif initial de cette saison, en ce moment nous sommes devant et nous voulons le rester. Nous savons que c’est difficile mais nous savons aussi qu’on peut compter sur une équipe forte et sur une société qui soutient le travail de l’entraîneur ».

Les polémiques arbitrales ont agité la presse ces derniers jours, à la fois en Ligue des Champions contre le Bayern et en Serie A après le derby : « Il y a une grosse différence structurelle entre la Champions et le championnat. La Champions est un tournoi où il suffit d’un fait de jeu pour être éliminé, comme c’est arrivé contre le Bayern. Donc dans ce cas, l’erreur est déterminante. En championnat, les forces en présence émergent au-delà des erreurs humaines que les arbitres peuvent commettre. Le fait est que nous sommes en tête et ce n’est certainement pas parce que des décisions dans le match contre le Toro sont contestées mais bien parce que nous avons mérité cette première place, après tous les matchs que nous avons disputés ».

LAISSER UN COMMENTAIRE