Le directeur général de la Juventus, Giuseppe Marotta, s’est exprimé pour Tuttosport au lendemain du sacre de la Juve. Un sacré inespéré après le début de saison de la Juve : « Nous savions qu’il était nécessaire de se secouer. Mais on pouvait encore rattraper notre retard et nous l’avons fait. C’est quelque chose d’extraordinaire que nous avons accompli grâce à 24 victoires sur les 25 derniers matchs ». Sur cette saison, la Juve n’aura été concurrencée que par le Napoli et un peu la Roma. Les Milanaises en revanche sont loin derrière : « Elles nous manquent. Ce serait beau de pouvoir regagner le Scudetto avec les milanaises de nouveau dans la course au titre ».

Pour Marotta, il est temps d’intensifier le travail alors que le mercato approche. Il a ainsi été interrogé sur de nombreux noms :

Morata : « Nous voulons le garder, Alvaro est une de nos priorités. Mais ce sera une opération compliquée : ça ne dépend pas de nous. Le garçon, toutefois, se sent très bien ici, il est heureux, la Juventus est son habitat naturel ».

Berardi : « Si on parle de la difficulté des négociations, le cas de Berardi est beaucoup plus simple ».

Cuadrado : « Nous n’avons pas encore parlé avec Chelsea, mais c’et aussi dur que de garder Morata. Juan a été très bien valorisé par Allegri mais il n’est ici qu’en prêt. Ce qui est sûr, c’est que dans ce secteur de jeu, les Anglais sont déjà bien fournis. Nous chercherons à garder Cuadrado, tout comme Lemina ».

Cavani : « Il nous ferait du bien, même si notre secteur offensif est déjà composé de joueurs de grandes valeurs, avec trois jeunes qui peuvent jouer ici pendant de nombreuses années ».

Le mercato : « Nous sommes prêts à exploiter les opportunités offertes par le mercato mais il n’y en aura pas beaucoup, notamment parce que le groupe est déjà très fort. Il y aura des recrues. Mais ce n’est pas facile de trouver des joueurs meilleurs que ceux que nous avons déjà. En six ans, nous avons atteint un niveau de qualité qui nous permet d’être compétitifs, même en Europe. Un meneur de jeu ? Pas forcément, ce qui compte c’est la polyvalence des joueurs et de l’entraîneur, qui a très bien géré les ressources mises à sa disposition ».

Allegri : « Nous continuerons avec lui, c’est notre leader. La prolongation arrivera dans la semaine, il y a une volonté réciproque. Ce sera une formalité ».

Les départs : « Si ça dépendait de nous, tout le monde resterait. Mais le destin d’un joueur est avant tout décidé par celui-ci : quand quelqu’un veut partir, c’est difficile de le garder. Mais pour le moment, il n’y a pas d’inquiétudes. Il y a surtout un grand soulagement. Je l’ai remarqué pendant les célébrations. La Juve est plus qu’une équipe, c’est un groupe d’amis ».

La valeur des joueurs : « Si Pogba vaut 100 millions, combien vaut Dybala ? 200 ! (rires). Non, je plaisante, disons 99… ».

LAISSER UN COMMENTAIRE