Il n’a que 21 ans mais sa destinée semble déjà avoir été touchée par une malédiction. L’image de sa jambe brisée après un contact avec Radja Naingollan avait fait le tour du monde en mars 2015. Une double fracture du tibia péroné qui avait déjà mis une première fois sa carrière en danger. Après plusieurs mois de rééducation, il reprend finalement l’entraînement avec le Chievo Verona. Mais la malchance s’abat encore une fois sur lui en octobre 2015 : nouvelle fracture du tibia.

Titulaire avec la Primavera

Un an plus tard, le garçon n’est plus à Vérone mais bien de retour dans son club formateur. Présent dans le groupe qui a affronté le Dinamo Zagreb en Ligue des Champions, le jeune latéral peut enfin s’entraîner avec les grands champions de la Vieille Dame. Sur le site de Gianluca Di Marzio, son agent Andrea Pastorello est revenu sur le come-back de son joueur après 11 mois passés hors des terrains : « Pour être honnête, on peut presque dire qu’il est de retour sur le terrain après 18 mois d’absence parce qu’après sa première blessure, Fede n’avait joué que 90 minutes« .

Ce week-end, Federico Mattiello a enfin pu retrouver des premières sensations puisqu’il était titulaire dans le onze de la Primavera entraînée par Fabio Grosso. « C’était une situation vraiment invraisemblable, explique son agent. Il est très rare de vivre deux blessures aussi importantes à cet âge là. Nous avons traversé mille difficultés, mais le garçon est toujours resté positif et n’a jamais abandonné. Et maintenant, il récole enfin les fruits de son travail acharné« .

Victorieux 2-0 avec la primavera face à Sassuolo, Federico Mattiello a eu du mal à contenir sa joie. Titulaire pendant l’intégralité du match, il a multiplié les chevauchées sur son côté droit, comme il le faisait déjà avant ses blessures et sans peur d’aller au duel. « Je l’ai appelé tout de suite après le coup de sifflet final, il était fatigué mais très heureux. Au delà de la prestation, pour lui, le plus important c’était de revenir. Maintenant, nous devons penser à sa récupération puis, petit à petit, il aura aussi sa chance avec l’équipe première« .

Allegri croit en lui

Maintenant qu’il est de retour, la question de son avenir se pose. Titulaire à droite avec la Primavera, il sera difficile de se faire une place en équipe première avec la présence de Dani Alves, Stephan Lichtsteiner et Juan Cuadrado. Et bien qu’il soit capable de jouer à gauche, il n’aura pas plus d’espace sur ce côté avec Alex Sandro et Patrice Evra. « Nous avons parlé avec la Juventus, révèle Pastorello. Mais je le répète nous attendons d’abord la guérison totale du garçon. Nous avons déjà fixé un rendez-vous mi-novembre pour évaluer le futur du joueur. Des offres ? Pour le moment ce n’est pas le moment d’en parler, n’importe quelle décision serait prématurée. Nous verrons comment les choses vont se passer« .

Si Federico Mattiello pourra donc difficilement se faire une place dans l’équipe première, il peut garder espoir en se disant qu’Allegri garde un oeil très attentif sur lui. Le mister toscan est celui qui l’a lancé en Serie A, le 9 novembre 2014 face à Parme. « Je dois énormément à Allegri, avait-il dit l’année dernière pour son retour au Chievo. Il a beaucoup poussé pour que je reste à la Juventus« . Allegri était en effet initialement opposé au départ du latéral mais le directeur sportif du Chievo l’avait directement contacté pour le convaincre que son club pouvait assurer sa progression avant un retour à Turin. L’année dernière, lorsqu’il était revenu au Juventus Stadium avec le Chievo, Allegri n’avait pas manqué de souligner le plaisir qu’il ressentait à l’idée de le revoir à Turin. En janvier, il ne fait aucun doute qu’Allegri aura aussi son mot à dire sur son futur.

LAISSER UN COMMENTAIRE