Alvaro Morata est de retour en Espagne. L’attaquant bianconero a en effet été convoqué par Vincente Del Bosque et affrontera d’ailleurs dans quelques jours la Squadra Azzurra. De retour dans sa patrie, le numéro 9 de la Juve a répondu aux questions de la radio Cadena Cope. Et leur priorité était évidemment de savoir si un retour au Real était envisageable : « J’aimerais savoir où je jouerai l’année prochaine, mais mon futur ne dépend pas de moi. Je suis heureux à la Juve, mais ça ne dépend pas de moi. Je ne sais même pas où je dois acheter ma maison. Revenir au Real est une possibilité concrète, c’est le contrat qui le dit. Je parle souvent avec Butragueno (vice-président du Real ndlr), il effectue un travail fondamental auquel on n’accorde pas toujours de la valeur. Il m’envoie souvent des messages quand je marque ou quand je fais un bon match ». A noter que si le Real rachète Morata, l’Espagnol ne sera pas pour autant sûr de jouer à Madrid l’année prochaine. En effet, des rumeurs disent que les merengue pourraient revendre Morata à Arsenal dès cet été pour engranger une plus-value importante…

S’il n’exclue pas un retour au Real, il ne serait pas mécontent de rester en Italie, dans le championnat qui l’a transformé : « Mon corps a beaucoup changé depuis que je suis à la Juve. En Italie, on s’entraîne beaucoup physiquement. Tevez m’avait dit qu’après avoir joué en Italie, tu peux jouer dans n’importe quel championnat. Quand tu prends la balle, tu as toujours deux ou trois défenseurs sur toi ».

Il a aussi rencontré de grands joueurs à Turin : « Buffon est un grand, à la fois en tant que personne et en tant que joueur. C’est beau de savoir que je pourrai dire à mes petits-enfants que j’ai joué avec les deux gardiens les plus forts de l’histoire (le second étant Casillas ndlr). Ce serait beau de lui mettre un but jeudi. Pogba est mon ami, si il s’entraîne et garde la tête sur les épaules, il peut devenir le meilleur au monde. Je suis convaincu que tôt ou tard, il fera partie des trois meilleurs joueurs du monde. Dybala est un grand joueur, c’est beau de le voir jouer. Dans le monde du football, il peut faire ce qu’il veut et jouer où il veut ».

Alvaro a toujours du mal à digérer l’élimination contre le Bayern : « L’élimination fait encore mal et le fera pour toute la vie. Notre élimination est incompréhensible, nous menions 2-0 et à la fin nous avons perdu. Je me sentais bien quand l’entraîneur m’a remplacé mais évidemment, il a pensé que c’était la meilleure chose pour l’équipe. Mais ça m’a vraiment fait mal de perdre ce match ».

L’avis de Del Bosque : « Il doit être régulier »

A noter que son sélectionneur, Vicente Del Bosque, a aussi donné son avis sur Alvaro dans les colonnes de la Gazzetta : « S’il n’a pas été beaucoup utilisé, c’est de sa faute, pas de celle de son entraîneur. Cela veut dire qu’il ne faisait pas de bons matchs. Si je ne l’avais pas sélectionné, on ne m’aurait rien dit. Cependant, il a tout pour être notre attaquant de pointe. Pour certaines raisons, il ne parvient pas à être régulier, et il a sa part de responsabilités. Que doit-il faire ? Je ne sais pas. C’est très certainement un garçon humble, je ne crois pas qu’il soit gâté. Espérons qu’il trouve de la continuité, que ce soit à la Juve ou avec nous. Il doit plus se montrer dans les matchs ».

LAISSER UN COMMENTAIRE