C’était dans l’air du temps, on le sentait venir et c’est désormais officiel : le Real Madrid a exercé sa clause de rachat sur Alvaro Morata. Le club espagnol l’a brièvement annoncé sur son site officiel en début de semaine : « Le Real Madrid a communiqué à la Juventus sa décision de racheter le joueur Alvaro Morta, qui s’unira à l’équipe première dans la retraite d’avant-championnat sous la direction de l’entraîneur Zinedine Zidane ». En levant sa clause, le Real Madrid s’apprête à verser 30 millions d’euros dans les caisses de la Juventus.

La décision n’a pas surpris la Juventus, Beppe Marotta l’ayant annoncé quelques heures avant ses homologues merenge. La Vieille Dame n’aura pas eu son mot à dire dans cette affaire puisque elle ne pouvait pas s’opposer à cette clause, inscrite dans le contrat lors de l’arrivée de l’Espagnol il y a deux ans. Et les bianconeri n’auront au final pas vraiment eu l’occasion de négocier quoique ce soit avec le Real Madrid, déterminé depuis plusieurs mois à racheter le joueur. La Juventus n’a pas complètement tiré un trait sur Alvaro Morata mais la probabilité de le revoir avec le maillot de la Juventus est très faible. En effet, le Real Madrid n’acceptera de se séparer de son attaquant que pour une somme très élevée : près de 75M d’euros selon la presse espagnole. Seuls Arsenal et Chelsea, clubs intéressés, pourraient se permettre un tel investissement, d’autant que le joueur profite de la situation pour élever ses prétentions salariales.

La situation en attaque

La Juve, qui a parfaitement débuté son mercato estival avec les arrivées de Pjanic et Alves, doit maintenant s’activer pour se renforcer en attaque. Si Paulo Dybala et Mario Mandzukic sont d’ores et déjà confirmés, l’incertitude plane encore autour du cas de Simone Zaza. La Juventus, qui n’entend pas le vendre, a déjà reçu une offre de Wolfsbourg (entre 25 et 30 millions d’euros) et en recevra certainement d’autres en provenance de Premier League dans les semaines à venir. Le joueur, qui a publiquement affirmé vouloir rester, n’exclut en réalité rien pour le moment. La décision de Simone Zaza sera au final fortement influencée par le choix de la Juventus pour remplacer Morata. Si un profil similaire à l’attaquant italien arrive, alors ses chances de quitter la Vieille Dame seront plus élevées car il n’acceptera pas de vivre une saison de plus avec un faible temps de jeu.

Les pistes suivies

Pour le moment, dur de voir vers qui la Juve va se tourner. Depuis plusieurs semaines, et encore plus lors des derniers jours, la presse évoque beaucoup de noms mais aucune piste semble être sérieusement avancée pour le moment. Ainsi, on a pu entendre parler de Michy Batshuayi. Le Belge est officiellement sur le mercato et l’OM demande 40 millions d’euros pour son buteur. Selon Tuttosport, la Juve est sur son cas mais ne souhaite pas dépenser plus de 30 millions d’euros.

Les incontournables Edinson Cavani et Alexis Sanchez sont, comme chaque année, évoqués par la presse mais pour des raisons financières (salaires élevés) et de disponibilités (le PSG et Arsenal ne sont pas vendeurs), ces pistes semblent bien trop compliquées. Autre piste difficile, celle menant à Gabriel Jesus. Âge de 19 ans, le Brésilien de Palmeiras plait à la Juventus, c’est une certitude. Mais il plaît aussi à l’Europe entière et c’est un problème. Enfin, Arkadiusz Milik (Polonais, 22 ans, Ajax Amsterdam), Ciro Immobile (Italien, 26 ans, Séville) et Keita Balde (Sénégalais, 21 ans, Lazio) sont aussi des pistes étudiées par la direction.

LAISSER UN COMMENTAIRE