Norberto Neto
La Stampa : 5,5 / La Gazzetta Dello Sport : 5 / Eurosport Italia : 5
Il a tout arrêté notamment sur Callejon et Milik mais ensuite il s’est relâché enchaînant les bourdes et l’erreur de trop qui se paye finalement avec un but côté napolitain.

Dani Alves
La Stampa : 6,5 / La Gazzetta Dello Sport : 6,5 / Eurosport Italia : 5

La charnière qu’il forme avec Cuadrado fonctionne bien, aide utile à l’arrière mais aussi vers l’avant, son regard d’expert aide dans le jeu et dans les phases de gestion.

Leonardo Bonucci
La Stampa : 5,5 / La Gazzetta Dello Sport : 5,5 / Eurosport Italia : 5,5

Il n’a pas réussi à s’imposer sur les phases où le Napoli dominait. Quelques erreurs qui auraient pu coûter plus cher.

Medhi Benatia
La Stampa : 5,5 / La Gazzetta Dello Sport : 5,5 / Eurosport Italia : 5,5

De retour en tant que titulaire, bon jusqu’au réveil du Napoli qui a ensuite trouvé la faille pour s’infiltrer rapidement de son côté.

Alex Sandro
La Stampa : 5,5 / La Gazzetta Dello Sport : 6,5 / Eurosport Italia : 6

Un beau sauvetage. Il a tenu en garde Callejon et éteint le feu qui brûlait de son côté du terrain.

Tomas Rincon
La Stampa : 6 / La Gazzetta Dello Sport : 5 / Eurosport Italia : 5,5

De bonnes choses, mais un manque de qualité dans le jeu. Il manque une occasion de but colossale en première période.
Remplacé par Miralem Pjanic. La Stampa : Non noté / La Gazzetta Dello Sport : 5,5 / Eurosport Italia : 5,5. Il rentre pour continuer la gestion du ballon dans la dernière demi heure mais ne récoltera qu’un jaune qui lui coûtera sa présence en finale.

Sami Khedira
La Stampa : 5,5 / La Gazzetta Dello Sport : 6 / Eurosport Italia : 6,5

On ne le voit pas forcément mais il est bien présent : sur les contrastes, combattant de tous les instants dans un match où il ne fallait pas rester tendre. Après un but dimanche, ses 30 ans mardi, il accède à la finale le mercredi, tout va bien.

Juan Cuadrado
La Stampa : 7 / La Gazzetta Dello Sport : 7 / Eurosport Italia : 7

Un des joueurs qui aura fait la différence dans ce match. Outre son assist, il est aussi à l’origine d’une dizaine d’initiatives appréciables où il aura pu mettre en action sa rapidité impressionnante.

Paulo Dybala
La Stampa : 6,5 / La Gazzetta Dello Sport : 5,5 / Eurosport Italia : 5,5

Il n’a pas encore récupéré ses meilleures conditions comme le souligne Eurosport et la Gazzetta mais étant de retour de blessure, il reprend malgré tout pleinement son poste et pousse vers l’avant l’attaque de la Juventus avec Cuadrado.
Remplacé par Andrea Barzagli. La Stampa : Non noté / La Gazzetta Dello Sport : 6,5 / Eurosport Italia : 6. Il n’entre que pour 15min dans un match où, à 3-2, il ne faut plus prendre de buts sous peine de compliquer les choses. Mission entièrement remplie pour le défenseur qui lancé au milieu de la tempête napolitaine, aura tout arrêté et permis à son équipe de respirer un peu d’air frais.

Stefano Sturaro
La Stampa : 6 / La Gazzetta Dello Sport : 5,5 / Eurosport Italia : 6,5

Malgré ses pertes de balles importantes lorsqu’il aurait fallu gérer le ballon, Eurosport et La Stampa mettent en avant que pour un joueur lancé à un poste qui n’est pas le sien, il aura fourni l’assist sur le premier but d’Higuain et était le premier à presser sur la défense napolitaine. A revoir techniquement mais intelligent tactiquement.
Remplacé par Mario Lemina. La Stampa : Non noté / La Gazzetta Dello Sport : Non noté / Eurosport Italia : Non noté.

Gonzalo Higuain
La Stampa : 7,5 / La Gazzetta Dello Sport : 8 / Eurosport Italia : 8

Le scénario parfait dont on rêvait depuis quelques jours. A un San Paolo sifflant à son encontre il répond sans se démonter par un doublé. Un match d’envergure pour lui qui était tant attendu : décisif, déterminé et leader ! Le Napoli a de quoi avoir des regrets, il les renvoi vers leur président et emmène les siens en finale.

Massimiliano Allegri : 6,5
Une Juventus meilleure par rapport au match de championnat. Un match bien préparé et un autre objectif d’atteint : les choix courageux mais compréhensibles de l’entraîneur entraînent l’équipe en finale.

Les flops : Rincon, Neto
Les tops : Higuain, Cuadrado

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here