Déjà la fin de l’aventure pour Higuain. Arrivé il y a tout juste deux ans, Gonzalo « Pipita » Higuain est déjà sur le départ. C’est au Milan AC que le buteur Argentin évoluera à partir de la saison 2018-2019. Les deux clubs sont tombés d’accord pour un prêt payant à hauteur de 18 millions d’euros accompagné d’une option d’achat de 36 millions d’euros.

«Une nouvelle aventure commence, J’espère que nous pourrons réaliser des choses formidables ensemble » a déclaré le Néo Rossonero

Retour sur une arrivée controversée

A l’été 2016, la Juventus débourse la somme de 90M pour s’attacher les services de Gonzalo Higuain. Pour pouvoir bénéficier des talents de l’un des tous meilleurs buteurs du monde, la « Vieille Dame » va devoir lever la clause libératoire du goleador Argentin, en poste au SSC Napoli à ce moment là. Difficile de négocier avec le Président Napolitain, Aurelio De Laurentiis, qui refuse toute somme n’égalant pas la clause libératoire de sa vedette, et ce, même si leurs relations sont tendues et un divorce inéluctable. La Juventus s’autorise ce que certains qualifient de « folie ». En effet à ce moment là, jamais la Juventus n’avait déboursé une telle somme pour un joueur, mais le contexte du mercato d’alors ne laisse que peu de manœuvres aux dirigeants.

Arrivée d’ «El pipita »

Pourtant auteur d’une saison éblouissante avec le Napoli avec pas moins de 36 réalisations en Serie A, son arrivée fait l’objet de controverses. Beaucoup trouvent la somme démesurée et l’investissement trop important pour un joueur qui traîne l’étiquette d’absent dans les grands rendez-vous. Dès lors, il semble que le prix de son transfert lui collera à la peau. Mais pas que… L’état de forme physique du joueur fait couler beaucoup d’encre. Le néo bianconero affiche à son arrivée un sur-poids, ce qui n’est pas pour plaire aux tifosi.
Et pourtant….

Pour sa première sous les couleurs bianconere, Gonzalo Higuain va réaliser une excellente saison. Il marque dès son premier match face à la Fiorentina et permet déjà aux siens d’emporter une victoire importante, 9 minutes après son entrée en jeu et ouvre ainsi son compteur de buts. Sa saison sera marquée notamment par des buts importants dont certains, et non des moindres, contre son ancien club du Napoli, le 29 octobre 2016 en offrant à la Vieille Dame une victoire contre celui qui semble être son principal concurrents. En décembre il marque suite à un exploit face à la Roma. Après s’être défait de la défense par un geste technique, il envoie une grosse frappe qui trompe la vigilance du gardien Romain. Higuain marquera aussi contre le Milan AC, l’Inter, la Fiorentina et le Torino notamment.

En Ligue des Champions, objectif déclaré du club Turinois, Gonzalo se fait plus discret niveau buts mais contribue de par son abnégation, à amener la Vieille Dame jusqu’en finale. Auteur d’un doublé en demi-finale face à l’AS Monaco, il permet à l’équipe d’espérer décrocher le sacre Européen qui fuit la Juve depuis trop longtemps. Malheureusement, et une fois de plus, la Juventus échoue en finale et se fait coucher par le Real Madrid, ancien club de Gonzalo. Il ferme donc sa campagne européenne avec 5 buts à son compteur et doit essuyer de nombreuses critiques souvent liées à son prix d’achat mis en parallèle avec ses prestations européennes.

Pour sa deuxième saison en Bianconero, Gonzalo Higuain ne sera pas autant inspiré devant les cages. Pourtant il porte littéralement l’équipe à bout de bras alors que son compatriote Paulo Dybala connait un passage à vide. Mais malheureusement ses prestations sont en dents de scie et ses performances souffrent d’irrégularité. Malgré cela, il clôt sa saison avec 16 réalisations au compteur, dont un but et probablement le plus important car synonyme de Scudetto, celui lors du derby d’Italie face à l’Inter Milan qui se jouait au Giuseppe Meazza, et duquel la Vieille Dame est sortie vivante (victoire 3-2). Grâce à une tête victorieuse de Gonzalo Higuain à la 89e, la Juve lave l’affront de la défaite contre Naples, préserve sa place de leader et décrochera ainsi son 7e sacre consécutif sur la scène nationale.
En Ligue des Champions, « Pipita » présente un bilan de 5 buts à son actif, dont deux buts face à Tottenham qui avaient permis à la Vieille Dame d’empocher sa qualification pour les demi-finales, tout ceci dans une double confrontation spectaculaire. Si ce sont les Anglais qui ont fait la plus forte impression dans le jeu, les Italiens se sont qualifiés à l’expérience en concrétisant leurs rares occasions comme ils savent si bien le faire. La presse avait même qualifié la Vieille Dame de « Tueuse à sang froid ».

Baissé de Rideau pour Gonzalo

Mais voilà ! Si la Juve a réalisé un 4e doublé historique (Scudetto + Coppa), les objectifs ne sont que partiellement atteints. Depuis maintenant 22 saisons, la Juve rêve de soulever à nouveau la coupe aux grandes oreilles qui la fuit depuis trop longtemps. Pourtant les dirigeants bianconeri ont investi intelligemment et de façon conséquente, et s’attendaient logiquement à remporter cette fameuse Ligue des Champions. Le prix déboursé pour l’attaquant Argentin revient donc au cœur des discussions et il semble que le bomber ne soit pas l’homme de la situation pour permettre à la Vecchia Signora de réaliser son objectif, devenu obsession.

Un mercato XXL – Des arrivées et des départs.

La Juventus commence son mercato comme elle en a l’habitude. Marotta affûte son œil expert pour dénicher des joueurs à faible coût. Et c’est un premier joli coup qu’il réalise en décrochant la signature de Emre Can (prononcez « Djane » svp) en provenance de Liverpool, et ce gratuitement… enfin presque.

Mais certains départs sont actés dans la foulée, et la Juventus dit au revoir à quelques cadres comme Asamoah et Lichtsteiner qui partent eux aussi librement, accompagnés du sentiment du devoir accompli. Mais les yeux et les cœurs sont tournés vers l’emblématique gardien italien Gianluigi Buffon qui annonce dans un premier temps prendre sa retraite avant d’accepter finalement un dernier challenge au Paris Saint-Germain. Mais si les Tifosi essuient leurs larmes, Marotta et Paratici vont leurs redonner le sourire assez rapidement. Ils commenceront d’abord par signer le prometteur gardien italien Mattia Perin. Ensuite ils s’attacheront les services du latéral droit portugais, João  Cancelo en provenance de Valence où il effectuait un retour de prêt de….. L’Inter Milan.

Mais la grosse surprise c’est un autre Portugais. Pendant plusieurs jours une folle rumeur circule et se veut insistante. La Juventus serait en négociation pour enrôler ni plus ni moins que Cristiano Ronaldo le quintuple Ballon d’Or et bourreau de la Vieille Dame pendant la campagne Européenne. L’encre coule en abondance, les tifosi rêvent, imaginent, composent, débattent… Et ce qui semblait inimaginable il y a quelque temps est officiel, l’attaquant portugais aux 3 titres européens consécutifs signe à la Juventus. Turin est en effervescence et le rêve de remporter la Ligue des Champions semble plus que jamais possible.

Seulement il faut équilibrer les comptes et la masse salariale. Les dirigeants négocient AUSSI pour les ventes. C’est finalement un axe Juve-Milan qui va faire tonner en Italie. Le deal ? Gonzalo Higuain est transféré en terres Lombardes. Mais pas que… La Juve et le Milan s’accordent sur un autre deal des plus surprenant. La Vielle Dame fait revenir son ancien défenseur Leonardo Bonucci qu’elle avait vendue l’été précédent au club Lombard, et envoie le jeune Mattia Caldara, considéré alors comme le futur grand défenseur de la Juve et de la Squadra Azzurra, faire le chemin inverse. Ce deal n’a pas fini de faire parler mais pour l’heure la Juventus enregistre donc deux nouveaux départs (Higuain et Caldara) et une nouvelle arrivée (Bonucci).
Gonzalo Higuain et la Juve c’est fini !

Ses statistiques :
40 buts en 73 matchs de Serie A : 24 en 2016-2017 et 16 en 2017-2018
10 buts en 22 matchs de Ligue des Champions : 5 buts en 2016-2017 et 5 buts en 2017-2018

On le remercie pour son apport indéniable et son abnégation au cours de ses deux saisons sous le maillot blanc et noir.
Bonne chance pour la suite Gonzalo.

Le pouvoir use ceux qui ne l'ont pas

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here