Toujours là lorsqu’il y a besoin de lui, Simone Padoin a encore répondu présent lors du match contre Palerme dimanche en marquant un joli but servi par Morata, ce qui lui a valu une ovation intense et méritée de la part de tout le Juventus Stadium. Le joueur, très apprécié par le public bianconero, pour son adaptation à divers rôles et son altruisme, a accordé une interview à Sky Sport. L’occasion de revenir sur ces belles minutes face à Palerme, mais pas que.

Retour donc tout d’abord sur son but : « Dimanche a été une journée magnifique d’un point de vue personnel pour le but. Ça a été des sensations incroyables : la grande affection montrée par mes coéquipiers et l’ovation du public m’ont beaucoup touché. Je ne m’attendais pas à autant sincèrement. Je suis content que l’on m’apprécie. Le fait que les tifosi comprennent que je donne 100% de moi pour aider l’équipe est vraiment beau. »

Il est aussi conscient du moment particulier que vit l’équipe, comme tout le peuple bianconero, et surtout lui qui a gagné les 4 Scudetti consécutifs jusqu’à présent : « Je suis conscient du fait qu’obtenir ce 5ème titre serait extraordinaire : nous savons que l’histoire est là et nous devons tout faire pour l’écrire. Je fais partie d’une société incroyable, son seul objectif est de gagner et je la remercie de la chance qu’elle me donne d’être ici. »

Cette opportunité n’est pourtant pas un hasard, elle est due au travail d’adaptation constant du joueur : « J’ai toujours essayé d’aider l’équipe en m’adaptant à divers rôles. J’ai compris que le plus important, le premier objectif, est d’être utile à mes coéquipiers : cela me rend heureux que les entraîneurs apprécient mon adaptabilité. »

Pour lui, la clef de la réussite pour écrire l’histoire est la concentration : « Nous n’avons encore rien gagné, nous sommes en bonne voie, cela personne ne peut le nier. Nous devons au plus vite ramener à la maison ces 6/7 points fondamentaux, à partir des matchs contre la Lazio et la Fiorentina, afin de pouvoir nous concentrer ensuite sur un autre objectif important : la finale de la Coupe d’Italie. »

Il a conclu sur ses compagnons, dont la saison est finie, et à qui il veut dédier ces deux victoires potentielles : «Nous travaillons pour gagner et dédier nos éventuels succès à Marchisio et Caceres. Cela fait toujours beaucoup de peine quand une blessure comme celle de Claudio survient, particulièrement à un garçon en or comme lui. Depuis le banc, nous nous sommes tout de suite rendu compte de la gravité de la situation. Ensuite, quand nous avons vu qu’il ne se relevait pas et demandait l’aide des médecins, nous nous sommes inquiétés. C’est une grosse tuile, pour nous, pour la Nazionale et pour lui, mais nous sommes sûrs qu’il reviendra encore plus fort. La victoire d’hier était pour lui. Je crois qu’il serait magnifique de pouvoir dédier le Scudetto à lui et Martin qui est dehors depuis tant de temps lui aussi. Nous donnerons le maximum pour eux. »

LAISSER UN COMMENTAIRE