La Juve affrontera l’Olympique Lyonnais à 20h45 ce soir à Lyon pour le compte de la 3ème journée de Ligue des Champions. Après un tour de reconnaissance sur la pelouse du Parc OL, Massimiliano Allegri et Miralem Pjanic ont tenu la conférence de presse d’avant match hier soir.

Pjanic a été le premier à s’exprimer, lui qui jouait à Lyon il y a 6 ans : « J’ai grandi depuis, je me sens beaucoup plus mature d’un point de vue footballistique. Cela dit, j’ai passé 3 années magnifiques ici et cela a été un passage important dans ma carrière. »

Désormais, le milieu de terrain bosniaque évolue sous le maillot bianconero et devra donc affronter son passé ce soir : « La seule chose qui m’intéresse, c’est gagner et rapporter des points à la Juventus. Depuis que je suis à Turin, c’est la seule chose à laquelle je pense. Que ce soit en championnat ou en Ligue des Champions, pour moi c’est la même chose : chaque match est important et comme tout le monde dans le groupe, je suis à disposition de la Société pour donner le maximum et atteindre tous ensemble un résultat important. »

L’adversaire du soir, l’OL, ne traverse pas un moment  facile, cependant l’équipe récupère son duo d’attaquants phare, Fekir et Lacazette, juste à temps : « Ce sont des joueurs de qualité et ce ne sera pas un match simple. Je connais l’atmosphère, les joueurs et l’entraîneur… Je sais comment vont les choses ici et en général, ces moments de difficulté ne durent pas longtemps. De toutes les manières, nous chercherons à être plus dangereux qu’eux, nous avons un bon groupe et nous essayerons de gagner de toutes les façons possibles. Ce qui compte c’est d’obtenir un résultat positif afin de nous faciliter les choses pour le match retour. »

Les coups de pieds arrêtés sont des phases de jeu qui peuvent être décisives, notamment grâce aux qualités de Pjanic et Dybala pour les tirer : « Si cela doit arriver, nous verrons où ils seront positionnés. Paulo est fort et tire très bien : celui qui se sentira le plus de nous deux, tirera, nous déciderons sur le moment. Etre deux à pouvoir le faire n’est absolument pas un problème : l’important est d’avoir de bons tireurs, au service de l’équipe. »

Il a conclu sur quelques mots pour son capitaine Gigi Buffon : « Gigi est notre Capitaine, je ne pense pas qu’il traverse une mauvaise période, il reste le numéro 1 dans le monde. Dans une carrière, il y a des hauts et des bas, c’est normal, mais Buffon se réfère à nous comme il l’a toujours fait et je ne pense pas qu’il y ait quelque chose à lui dire. Il démontrera encore une fois ce soir qu’il est le meilleur. »

LAISSER UN COMMENTAIRE